[Dossier] Top 10 des meilleurs films de Jean-Claude Van Damme

DOSSIERS | 18 septembre 2016 | Aucun commentaire

Athlète, acteur, humoriste, philanthrope, globe-trotteur, amis des animaux, philosophe, Jean-Claude a endossé tellement de casquettes au cours de sa longue carrière qu’il est difficilement concevable de ne pas le trouver sympathique et attachant. Nous on l’adore.
En ce moment dans le pilote de la série Jean-Claude Van Johnson et bientôt chez nous dans le remake de Kickboxer, il méritait bien qu’on se penche sur sa filmographie, afin de faire un peu de tri. Et c’est au terme d’une réflexion intense que ce classement a émergé. Voici donc les 10 meilleurs films de Jean-Claude Van Damme. Le seul et l’unique !

1 – Bloodsport
La base ! Le film qui a permis à Jean-Claude de faire son trou à Hollywood. Celui qu’il a décroché en faisant une démonstration de ses talents au producteur de la Cannon, Menahem Golan. Bloodsport dont le premier montage fut d’ailleurs tellement raté que Van Damme se proposa de le refaire à sa sauce. Malgré sa maigre expérience, il réussit son coup et c’est un carton. À noter que le film raconte une histoire vraie et que Frank Dux, celui qu’interprète Jean-Claude, a réglé toutes les bastons. Il s’est ensuite brouillé avec la nouvelle star belge, lui a réclamé du fric et a perdu devant les tribunaux. Van Damme lui, est devenu une star, tout juste après avoir cassé la gueule (dans le film hein) de Bolo Yeung, son grand ami, qui était auparavant connu pour son rôle dans Opération Dragon.

via GIPHY

2 – Full Contact
Que fait Van Damme quand il monte dans sa voiture ? Il fout le contact ! Blague mise à part, ce film d’action dans la plus pure tradition du genre, voit Jean-Claude se frotter à des combattants de rue. C’est dans ce film qu’il s’appelle Lyon Gaultier, peut-être le meilleur nom donné à un personnage de de fiction, et c’est encore là qu’il retrouve son ami Michel Qissi (Tong Po dans Kickboxer). Il y a des punchlines, de belles bastons, Van Damme pète la forme, il y a du drame et de l’amour et le tout baigne dans cette ambiance si savoureuse propre aux années 80/90.

via GIPHY

3 – Kickboxer
L’un des grands films cultes du cinéma d’arts-martiaux ! Bon, on ne vous cache pas qu’il a pris un petit coup de vieux, mais au fond, si on ne s’arrête pas aux multiples approximations qui jalonnent sa progression, il reste néanmoins toujours très sympathique. Jean-Claude incarne ici le gentil Kurt, parti en croisade contre l’abominable Tong Po pour venger son frère. On peut le voir danser bourré, se battre bourré, partir en goguette avec son frangin dans les quartiers chauds d’une Thaïlande de carte postale et s’entraîner aux côtés des fantômes des bourre-pifs passés dans des ruines photogéniques, pour enfin assister à son combat contre un Tong Po campé par Michel Qissi, le copain de Jean-Claude et son maquillage pas voyant du tout censé le faire ressembler à un thaïlandais (il n’a qu’une seule réplique). À noter que c’est notre JCVD qui a chorégraphié les bastons !

via GIPHY

4 – JCVD
Le film de la résurrection pour Jean-Claude, qui vient d’enquiller 7 ans de navets intergalactiques tout en se taillant une belle réputation d’allumé du bulbe au fil d’apparitions TV lunaires. Un drame puissant dans lequel le comédien apparaît à découvert, touchant et sincère. Un acteur est né pour la majorité du public mais nous les fans, savions déjà à quel point il pouvait, quand il s’en donnait la peine, imposer un talent hors-norme. Quant à ses déclarations « aware », à bien y regarder, tout n’est pas si idiot qu’une certaine intelligentsia a bien voulu essayer de nous le faire croire.

via GIPHY

5 – Chasse à l’homme
Jean-Claude collabore avec John Woo pour un pur film d’action hyper galvanisant, réalisé de main de maître et pétri d’un second degré plus ou moins volontaire mais bel et bien jubilatoire. Parcouru de morceaux de bravoure et de ralentis badass, Chasse à l’homme est un must ! Et en plus, dedans, Jean-Claude s’appelle Chance Boudreaux, soit le deuxième nom le plus génial donné à un personnage de fiction.

via GIPHY

6 – Timecop
Dans l’excellent épisode pilote de Jean-Claude Van Johnson, JCVD affirme que Timecop est 1000 fois mieux que Looper. On n’ira pas non plus jusque là mais c’est vrai qu’il est chouette ce film de science-fiction à la croisée des chemins entre le fantastique et l’action bourrine. Jean-Claude y campe un flic qui voyage dans le temps et qui fait des grands-écarts sur le plan de cuisine. Rien que pour ça…

via GIPHY

7 – Universal Soldier
Jean-Claude + Dolph Lundgren + Roland Emmerich = un gros film d’action fantastique bien bourrin. Pas du niveau d’un Terminator bien sûr, mais suffisamment bon pour avoir acquis un gentil statut de film culte.

via GIPHY

8 – Coups pour Coups
Dans Coups pour Coups, Jean-Claude incarne un flic chargé de la plus dangereuses des missions. Il doit en effet s’infiltrer dans une taule pour dessouder des méchants. Peut-être le film le plus poisseux de la filmographie du Belge, qui s’appelle cette fois-ci Louis Burke. Pas mal non plus…

via GIPHY

9 – Expendables 2 : Unité Spéciale
On voit assez peu Jean-Claude dans Expendables 2. Faut dire qu’il y a tellement de personnages que même le grand méchant de l’histoire n’a pas droit à beaucoup de présence à l’écran. Mais quand il est là, on ne voit presque que lui. Son duel face à Stallone vaut largement le détour et cristallise les attentes de millions d’amateurs de bastons à l’ancienne, élevés aux classiques des deux acteurs pendant les années 80 et 90. Et puis en méchant, le Jean-Claude, il assure. Avec un second degré non négligeable qui plus est. On prend plutôt deux fois qu’une !

via GIPHY

10 – Universal Soldier : Le Jour du Jugement
Universal Soldier est la seule franchise pour laquelle Jean-Claude a accepté de reprendre son rôle. Dans ce Jour du Jugement, il campe encore un méchant, face à Scott Adkins. Un rôle bien tordu et des scènes brutales justifient pleinement la présence du film dans ce top. Le maquillage à la Colonel Kurtz qu’arbore Van Damme aussi bien entendu.

via GIPHY

@ Gilles Rolland 

Par Gilles Rolland le 18 septembre 2016

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments