[Carnet noir] Sean Connery est décédé

NEWS | 31 octobre 2020 | Aucun commentaire

Né le 25 août 1930 à Édimbourg en Écosse, Sean Connery grandit dans une famille pauvre. Contraint de travailler dès l’âge de 8 ans, il abandonne ses études à 17 ans et s’engage dans la marine marchande avant de devoir revenir à terre à cause d’un ulcère à l’estomac. Par la suite, le jeune homme enchaîne les métiers. Il exerce en tant que maçon, maître-nageur mais aussi en tant que modèle pour les étudiants de l’école des Beaux-arts de sa ville. Pratiquant la musculation, il parvient à se classer à la troisième place du concours de Mister Univers en 1950, dans la catégorie Junior. Cette même année où Steve Reeves remporte le titre suprême. En 1955, il joue dans son premier film, Voyage en Birmanie, d’HErbert Wilcow et enchaîne en 1957 avec plusieurs autres longs-métrages, imposant petit à petit son visage et sa prestance dans le paysage cinématographique mondial.

En 1962, on peut ainsi le voir dans Le Jour le plus long, juste avant qu’il ne devienne James Bond, dans James Bond 007 contre Dr No, de Terence Young. Rôle qui fait de lui une star, au fil de sept films, jusqu’en 1983 et James plus jamais. Sa performance contribuant à bâtir la légende du personnage. De nombreux fans le considérant toujours d’ailleurs comme le meilleur acteur à avoir interprété le célèbre agent secret de Sa Majesté.

Pour autant, le succès de la franchise 007 n’encourage pas Sean Connery à se reposer sur ses lauriers. On peut ainsi le voir à plusieurs reprises chez Sidney Lumet, dans La Colline des hommes perdus notamment, ou Le Dossier Anderson et The Offence, mais aussi chez John Huston, dans L’Homme qui voulut être roi, chez John Milius, dans Le Lion et le Vent, chez Terry Gilliam, dans Bandits, bandits, ou encore chez John Boorman, qui le dirige dans l’inénarrable Zardoz.

Dans les années 80, toujours aussi populaire, Sean Connery joue dans Le Nom de la Rose, de Jean-Jacques Annaud, Highlander, de Russell Mulcahy, Les Incorruptibles, de Brian De Palma, Presidio : Base Militaire, de Peter Hyams et bien sûr Indiana Jones et la Dernière Croisade, de Steven Spielberg. En 1989 où il retrouve une nouvelle fois Sidney Lumet à l’occasion de l’excellent Family Business.

Dans les années 90, Sean Connery collabore avec John McTiernan, dans À la poursuite d’Octobre Rouge et Medecine Man, avec Kevin Reynolds, dans Robin des Bois, prince des voleurs, avec Michael Bay, dans Rock, où il fait équipe avec Nicolas Cage ou encore avec Jerry Zucker, à l’occasion de Lancelot, le premier chevalier.

Néanmoins, l’acteur se fait de plus en plus rare sur les plateaux. En 2001, Gus Van Sant parvient à le convaincre de jouer dans À la rencontre de Forrester. Deux ans plus tard, après notamment avoir refusé d’interpréter Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux ou encore décliné un rôle dans Matrix, Sean Connery apparaît dans ce qui restera comme son dernier film, à savoir La Ligue des gentlemen extraordinaires, soit l’adaptation de la bande dessinée d’Alan Moore.

Dès lors, dégoûté d’Hollywood et des gens qui désormais y font la pluie et le beau temps, et affirmant lui-même que la « retraite est trop amusante », Sean Connery refuse tous les projets qui lui sont proposés. On peut juste entendre en 2012, sa voix dans le film d’animation Sir Billi, qui reste inédit en France.

Figure emblématique du cinéma mondial, acteur remarquable de par sa capacité à embrasser avec talent une multitude de genres, Sean Connery est depuis bien longtemps entré au Panthéon du septième-art. Le fait d’avoir réussi a brillamment rebondir après son départ de la saga James Bond étant loin d’être son seul fait de gloire.

Sean Connery qui, en cette année 2020, a tiré sa révérence. C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris sa mort ce samedi 31 octobre. Il avait 90 ans.

Plus qu’un acteur, véritablement ambassadeur mondial de son pays l’Écosse, monstre de charisme, Sean Connery était l’un des derniers des géants. Un visage qui nous a tous accompagné, nourrissant notre cinéphilie de rôles puissants. Il est désormais immortel.

@ Gilles Rolland

Sean Connery et Harrison Ford dans Indiana Jones et la Dernière Croisade
Par Gilles Rolland le 31 octobre 2020

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments