[CRITIQUE] AQUAMAN ET LE ROYAUME PERDU

CRITIQUES | 26 décembre 2023 | Aucun commentaire
Aquaman 2 poster

Titre original : Aquaman and the Lost Kingdom

Rating: ★★½☆☆

Origine : États-Unis

Réalisateur : James Wan

Distribution : Jason Momoa, Patrick Wilson, Amber Heard, Nicole Kidman, Dolph Lundgren, Yahya-Abdul-Mateen II, Temuera Morrison…

Genre : Fantastique/Action/Aventure/Suite/Saga/Adaptation

Durée : 2h04

Date de sortie : 20 décembre 2023

Le Pitch :

Père de famille comblé, quoi qu’un peu surmené, Arthur Curry règne enfin sur l’Atlantide. Un jour, Manta refait surface et menace l’équilibre du monde. De quoi contraindre Aquaman à demander de l’aide à son ancien ennemi, à savoir Orm, son propre frère…

La Critique d’Aquaman et le Royaume perdu :

Qu’on aime ou pas le DC Universe, impossible d’ignorer que les dernières années ont été très compliquées pour le principal concurrent de Marvel (qui lui aussi a accusé quelques sérieux ratés). Entre la débâcle de Shazam ! 2, celle de The Flash et le reboot total annoncé par James Gunn et Peter Safran, quelle place des héros comme Aquaman ont-il encore aujourd’hui ?

Pour autant, Gunn et Safran justement, ont « laissé » James Wan faire son Aquaman 2, même si la production a été des plus chaotiques. Tout ça pour quoi ? Pour remiser le personnage dans les tréfonds de l’océan dans le nouveau DC Universe ? Pour caster un autre acteur à la place de Jason Momoa ? Nul ne sait mais une chose est sûre : comme The Flash ou Shazam ! 2, Aquaman et le Royaume perdu n’est qu’un sursaut presque post-mortem d’un univers cinématographique déjà mis au placard.

Plongée en apnée

Manta, l’un des super-méchants les moins charismatiques de l’univers, avec son casque équipé de deux gros yeux rouges, revient à la charge. Les scénaristes auraient pu trouver plus original mais non. Après tout, ce n’est pas comme s’il existait à ce jour quelques 4554 comics Aquaman dans lesquels ils auraient pu piocher pour trouver un autre antagoniste. Non car à la place, Manta a été rappelé sous les eaux pour accomplir une mission des plus obscures, à savoir ressusciter un vieil ennemi de l’Atlantide à l’aide d’un super carburant qui accélère le changement climatique…

Aquaman 2 Wilson Momoa
Aquaman et le Royaume perdu. Deux frangins sous l’eau. Tous droits réservés : DC Studios/The Safran Company/Atomic Monster

On voit venir la leçon de morale à 10 bornes. Oui, il ne faut plus polluer les océans et oui, la planète se réchauffe et nous sommes tous responsables. Surtout toi qui l’autre jour, a jeté ton pot de yaourt dans la poubelle normale. Mais passons… Au fond, le message écolo du film fait partie des bonnes choses qu’Aquaman 2 a à offrir. Et vu que ces bonnes choses sont très peu nombreuses, mieux vaut se raccrocher à celle-ci. Oui, au moins, Aquaman 2 a une certaine conscience et un peu de fond. Juste un peu…

Océan de pixels

Dès la première scène, qui voit Aquaman sauver des marins alors que ces derniers se font attaquer par des pirates, le film sent le poisson pas frais. Les effets-spéciaux sont relativement atroces et le montage complètement frénétique. Aquaman boit des Guinness à la chaîne, il se fait arroser par son bébé, le découpage s’arrange pour couper le plus possible Amber Heard et l’histoire finit enfin par démarrer. Mais même quand l’action prend le dessus, les choses ne s’améliorent guère. La faute à un scénario très très bancal mais pas seulement.

En roue libre, Aquaman 2 l’est assurément. Pourtant, presque miraculeusement, à quelques reprises, le film sort la tête hors de l’eau à l’occasion de deux ou trois scènes plutôt sympathiques. Il faut aussi souligner que l’abattage de Jason Momoa, qui semble être le seul à y croire vraiment, joue beaucoup. Le colosse sauve tout juste les meubles à lui tout seul mais n’évite pas totalement le naufrage. Au final, Aquaman 2 est un paquebot à plus de 200 millions de dollars, qui ne cesse de couler, lentement mais sûrement, pendant que sur le pont, des passagers font comme si de rien n’était. Et quand vient la fin, pas aussi catastrophique que prévu, le navire s’échoue sur les rochers, destiné à devenir le genre d’épave qu’on oublie vite.

En Bref…

Métaphores maritimes mises à part, non Aquaman 2 n’est pas un ratage intégral, mais c’est loin d’être une réussite pour autant. Alors que le premier volet, bancal lui aussi, avait réussi à créer la surprise pour finalement s’avérer attachant, celui-ci est surtout très anecdotique et parfaitement inutile et inoffensif.

@ Gilles Rolland

Aquaman et le Royaume perdu Manta
Aquaman et le Royaume perdu. Tous droits réservés : DC Studios/The Safran Company/Atomic Monster
Par Gilles Rolland le 26 décembre 2023

Déposer un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires