[Critique] DREAM HOUSE

CRITIQUES | 21 janvier 2012 | Aucun commentaire

Titre original : Dream House

Rating: ★★½☆☆
Origine : États-Unis
Réalisateur : Jim Sheridan
Distribution : Daniel Craig, Rachel Weisz, Naomi Watts, Elias Koteas…
Genre : Épouvante/Thriller
Date de sortie : 5 octobre 2011

Le Pitch :
Will, un éditeur à succès décide de se mettre au vert et démissionne de son emploi pour passer plus de temps avec sa femme et ses deux filles. Propriétaire depuis peu d’une maison à la campagne, Will voit cependant sa vie chamboulée lorsque qu’il apprend que le précédent occupant de la bicoque a massacré sa femme et ses filles… Commence alors une longue descente aux enfers, entre phénomènes étranges et problèmes de voisinage…

Critique :
Pour info, Jim Sheridan, c’est le type qui a réalisé My Left Foot, Au Nom du Père, The Boxer ou encore In America et Brothers, soit que des chef-d’œuvres (ou presque). Aujourd’hui, Sheridan débarque avec un pseudo film d’épouvante mal monté, bordélique et opportuniste. Cherchez l’erreur. Depuis, Sheridan a désavoué le film, prétextant un massacre en règle des studios, qui ont défiguré sa vision initiale. Vu son C.V., on veut bien le croire, sans pour autant que cet état de fait n’aide à faire passer la pillule de cet objet filmique batard et poussif.
Pour autant, il suffit d’accepter ces petits détails pour apprécier Dream House à sa juste valeur, à savoir, en tant que film qui cite à tour de bras quelques préférences prestigieuses du genre (Les Autres, Shining ou Shutter Island…), mais qui n’arrive jamais à se hisser au niveau d’une seule d’entre-elles. Reste alors un curieux long-métrage qui a la bonne idée de ne pas trainer en longueur et qui fait office de frisson bon marché digne d’une troisième partie de soirée sur M6. Dommage car le casting impressionne. De plus, quelques bonnes idées (petites) surnagent ici ou là. Des bonnes idées et des comédiens qui ne freinent pas la progression constante d’une bouffonnerie gênante, qui trouve dans le twist final, un point culminant flamboyant et ô combien risible. Un coup dans l’eau qui fait un tout petit plouf !

@ Gilles Rolland

 

 

Par Gilles Rolland le 21 janvier 2012

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments