[Critique] FORCE OF NATURE

CRITIQUES | 2 mars 2021 | Aucun commentaire
Force-of-Nature-poster

Titre original : Force of Nature

Rating: ★★½☆☆

Origine : États-Unis

Réalisateur : Michael Polish

Distribution : Emile Hirsch, Mel Gibson, Kate Bosworth, David Zayas, Stephanie Cayo, William Catlett…

Genre : Thriller/Action

Durée : 1h40

Date de sortie : 26 février 2021 (Prime Video)

Le Pitch :

Un policier au passé trouble est dépêché dans un immeuble afin de l’évacuer alors qu’un ouragan menace de tout dévaster sur son passage. Sur place, il se retrouve aux prises avec un gang prêt à tout pour mettre la main sur un supposé trésor censé se trouver dans l’un des appartements du complexe. Heureusement, le policier pourra compter sur un flic à la retraite pour lui prêter main forte…

La Critique de Force of Nature :

Depuis quelques années et depuis notamment le scandale qui a mis un méchant coup à sa réputation, Mel Gibson passe son temps à jouer les seconds rôles dans des films plus ou moins mineurs, revenant parfois sur le devant de la scène en tant que réalisateur mais opérant aussi de véritables coups d’éclat dans des projets bien hard boiled un peu hors du temps. On pense notamment à l’excellent Traîné sur le bitume de S. Craig Zahler. Un vrai film de gangster à l’ancienne, âpre et violent, dont est finalement très éloigné Force of Nature

Autant en emporte l’ouragan

Des voleurs tentent de perpétrer un casse à plusieurs millions de dollars dans un immeuble résidentiel pendant un ouragan. Sur place, deux types et deux filles pas spécialement préparés à affronter pareille situation vont leur donner du fil à retordre… À peu près aussi excitant qu’un plat de pâtes au beurre, le pitch de Force of Nature aurait néanmoins pu déboucher sur quelque chose de suffisamment énergique et bourrin pour maintenir au beau fixe notre intérêt. Malheureusement, ce n’est pas vraiment le cas tant Michael Polish, le réalisateur en poste, n’arrive justement pas à « polir » son savoir-faire pour sublimer son intrigue. Le vrai problème est qu’il n’arrive pas non plus à véritablement exploiter ses acteurs, pourtant compétents, et se contente de suivre mollement des péripéties cousues de fil blanc, se réveillant à de rares occasions pour orchestrer des bastons à peu près potables…

Force-of-nature

Un film qui prend l’eau

Assis dans un fauteuil pendant la majorité du film, régulièrement pris de quintes de toux, Mel Gibson est ici pour le moins effacé, pendant qu’Emile Hirsch et Kate Bosworth font ce qu’ils peuvent pour ne pas sombrer dans le ridicule alors que le scénario les y contraint assez souvent. Gibson qui néanmoins, finit par se lever pour aller vider deux ou trois chargeurs sur des bad guys inintéressants car animés d’intentions somme toutes basiques. Force of Nature s’imposant au final comme une resucée feignante de Piège de Cristal, sans le génie de McTiernan et sans script digne de ce nom donc. Le pire étant que les rares trucs un peu originaux que Force of Nature contient, tombent comme un cheveu sur la soupe et finissent irrémédiablement par sonner creux. On pense notamment à ce félin enfermé à double-tour dans une pièce alors que dehors son maître disserte avec un ancien nazi qui, on ne tarde pas à le découvrir, est au centre des préoccupations des bad guys… Oui c’est un peu le bordel quand même, on ne va pas se mentir…

Old Max

Alors oui, certes, on a vu pire. Au fond, Force of Nature, malgré sa mise en scène impersonnelle et ses dialogues indigents, se suit sans mal. On s’étonne régulièrement du peu d’intérêt que le réalisateur semble porter à ses comédiens et de la tournure bien foutraque que prennent certaines scènes mais oui, on a vu pire. Un film à réserver aux fans complétistes de Mel Gibson, qui tiennent à absolument tout voir et à ceux qui font la collection des copies foireuses de Die Hard. Les autres peuvent passer leur chemin…

En Bref…

Vous rêvez de voir Mel Gibson en pilotage automatique, le cul vissé à son fauteuil alors que dehors il pleut des cordes ? Force of Nature est pour vous !

@ Gilles Rolland

force-of-nature-Mel-Gibson-of-nature-Mel-Gibson
Crédits photos : Prime Video
Par Gilles Rolland le 2 mars 2021

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments