[Critique] JUSTE POUR RIRE

CRITIQUES | 16 janvier 2019 | Aucun commentaire
Juste-pour-rire-poster

Titre original : The Last Laugh

Rating: ★★★½☆
Origine : États-Unis
Réalisateur : Greg Pritikin
Distribution : Chevy Chase, Richard Dreyfuss, Andie MacDowell, Kate Micucci, Ritchie Montgomery…
Genre : Comédie
Date de sortie : 11 janvier 2019 (Netflix)

Le Pitch :
Un ancien agent spécialisé dans les comédiens de stand-up n’arrive pas à décrocher. Quand sa petite-fille essaye de lui faire accepter l’idée d’emménager dans une résidence pour personnes âgées, lui se voit plutôt continuer à travailler. Quand il tombe par hasard sur un vieil ami, ancien comique de talent, il décide de tenter le tout pour le tout et de booker une tournée à travers les États-Unis…

La Critique de Juste pour rire :

Véritable superstar de la comédie dans les années 70 et 80, Chevy Chase est connu des amateurs éclairés pour plusieurs films cultes. On peut par exemple citer la saga Bonjour les vacances, Le Golf en folie, ou encore la série Community, qui lui a d’ailleurs permis de revenir sur le devant de la scène alors que le cinéma ne lui permettait pas de briller avec autant de flamboyance que pendant son âge d’or. Car contrairement à son vieil ami et collègue du National Lampoon Bill Murray, Chevy Chase, si il est monté très haut, est aussi descendu assez bas. Le retrouver aujourd’hui à la tête d’un film Netflix est donc forcément une bonne nouvelle après des années de seconds rôles et d’apparitions plus ou moins remarquées.

Juste-pour-rire

Un bon fou-rire pour la route

Le postulat de Juste pour rire est vraiment alléchant. Le fait de retrouver Chevy Chase et Richard Dreyfuss aussi forcément. Deux acteurs mythiques dans un road movie en forme de comédie douce-amère ? On signe tout de suite ! Andie MacDowell est en plus de la partie ! Raison de plus pour embarquer sur les routes américaines aux côtés de ces retraités en quête d’une nouvelle jeunesse. Et c’est d’ailleurs sur ce point précis, sur le bonheur que va éprouver l’amateur devant ces retrouvailles, que joue principalement le réalisateur Greg Pritikin. Peut-être un peu trop d’ailleurs tant le scénario, aussi alléchant soit-il, se montre un peu trop plan-plan dès que les deux compères prennent la route. Mais attention, car Juste pour rire est suffisamment drôle et enlevé pour emporter la mise plus d’une fois.

Bonjour le road movie

À nouveau au premier plan, Chevy Chase se montre parfaitement à la hauteur et va même jusqu’à surprendre quand le film se permet de s’éloigner un peu de la comédie. Idem concernant Richard Dreyfuss. Leur duo fonctionne à merveille, que ce soit dans les moments légers ou ceux un peu plus dramatiques. Deux acteurs dont le plaisir s’avère très communicatif et donc salvateur quand le film se met en pilotage automatique. Mais même là, le réalisateur, en se reposant sur ses acteurs, trouve le moyen de rebondir pour éviter de s’enliser. Il peut en cela remercier la lumineuse Andie MacDowell, dont l’intervention permet à Juste pour rire de garder la tête hors de l’eau, avant que celui ne se fasse plus grave, à quelques enjambés de son dénouement.

Come-back

Si l’écriture est donc parfois un peu feignante, on ne peut heureusement pas en dire autant des vannes qui constituent le cœur du spectacle que donne le personnage de Richard Dreyfuss tous les soirs pendant la dernière tournée qu’il entreprend aux côtés de son ancien manager. Là, Juste pour rire vise souvent juste et c’est quand Dreyfuss est sur scène que le film se montre le plus drôle. Chevy Chase parvenant lui aussi néanmoins à faire rire à intervalles réguliers, s’adressant à la fois à ses plus anciens fans et à ceux qui n’ont peut-être jamais entendu parler de lui. Ensemble, grâce à leur belle complicité, ces deux légendes habitent une œuvre qui manque parfois de relief mais néanmoins assez drôle et tendre pour convaincre.

En Bref…
Drôle et attachant, Juste pour rire bénéficie du charisme et du talent de ses trois acteurs principaux. Et tant pis si le film se repose parfois un peu sur les lauriers de ses trois stars car au final, il fonctionne assez pour nous faire passer un bon moment.

@ Gilles Rolland

The-Last-Laugh-Trailer-Netflix-1200x500   Crédits photos : Netflix

Par Gilles Rolland le 16 janvier 2019

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments