[Critique] LE CASSE DE CENTRAL PARK

CRITIQUES | 22 janvier 2012 | 2 commentaires

Titre original : Tower Heist

Rating: ★★★½☆
Origine : États-Unis
Réalisateur : Brett Ratner
Distribution : Ben Stiller, Eddie Murphy, Casey Affleck, Alan Alda, Matthew Broderick, Tea Leoni, Michael Pena, Judd Hirsch, Gabourey Sidibe…
Genre : Comédie/Thriller
Date de sortie : 23 novembre 2011

Le Pitch :
Josh est à la tête de l’équipe de l’un des plus prestigieux hôtels de New-York. Apprécié de tous et connu pour son professionnalisme, Josh est dans les petits papiers d’un milliardaire vivant dans un somptueux appartement, au dernier étage du bâtiment. Quand il s’avère que ce dernier a détourné les fonds de retraite de toute l’équipe de l’hôtel, Josh voit rouge. Son but : organiser un braquage insensé pour récupérer l’argent…

La Critique :
Régulièrement (et copieusement) assaisonné par les critiques cinéma, Brett Ratner n’est pas franchement en odeur de sainteté au royaume du septième-art. Responsable de l’assassinat de la franchise X-Men (qui a ensuite été brillamment reprise en main par Matthew Vaughn), réalisateur du très dispensable Dragon Rouge et de la trilogie Rush Hour, Ratner n’est pas ce que l’on peut appeler un virtuose. Lui son truc, ce serait plutôt le bon gros film qui tache. Mais ce héros du divertissement à tout prix, bizarrement propulsé dans les plus hautes sphères de l’entertainment hollywoodien, a la peau dure et continue de livrer des films (et à en produire), tout en tournant le dos aux critiques avec une désinvolture qui peut irriter.
Quoi qu’il en soit, Le Casse de Central Park est son meilleur film ! Un pur produit destiné à toucher le plus grand nombre, qui pompe à droite et à gauche, n’invente rien, prend de gros raccourcis scénaristiques, est assez bordélique (un vrai festival de n’importe quoi), mais qui se déguste comme d’un rien. Et oui, paradoxalement, on s’amuse vachement devant Le Casse de Central Park !
Tout d’abord grâce aux acteurs, qui, sans trop forcer, arrivent à porter cette histoire capillotractée vers des sommets (relatifs) avec une mention à Michael Pena, très drôle et à Eddie Murphy, qui contre toute attente, arrive un tant soit peu à renouer avec la verve de ses débuts (une fois encore c’est relatif).
Organisant un mix foutraque entre Braqueurs Amateurs -pour le côté Robin des Bois- et la trilogie des Ocean’s, Ratner présente une copie en forme de patchwork, et, bonne surprise, ne sort pas trop des clous. Il était en effet légitime de craindre que Brett Ratner ne veuille doubler sa comédie chorale d’une réflexion sur la crise financière, en dénonçant les agissements d’un méchant milliardaire, (comme l’excellent Braqueurs Amateurs). Et pour tout dire, c’est certainement le cas, mais étrangement, l’incapacité du cinéaste à offrir une satire crédible sert merveilleusement le film. On ne remarque rien et si c’est le cas, mieux vaut fermer les yeux sur cette vaine tentative et entrevoir le long-métrage comme une comédie destinée donc à toute la famille. En cela, Le Casse de Central Park remplit ainsi largement sa part du marché, et offre au public un spectacle léger, parfait pour digérer le Mc Do. Ni plus, ni moins !

@ Gilles Rolland

 

Central-Park-Team

Par Gilles Rolland le 22 janvier 2012

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] inspire les scénaristes c’est indéniable. Il y a ceux qui préfèrent en rire, comme avec Le Casse de Central Park de Brett Ratner et ceux qui dénoncent sur une tonalité tragique, à l’instar du pertinent […]

trackback

[…] : Le casse de Central Park sur Canal + Family Genre : comédie De : Brett Ratner Avec : Ben Stiller, Eddie Murphy, Casey […]