[Critique] UNE AFFAIRE DE DÉTAILS

CRITIQUES | 6 mai 2021 | Aucun commentaire
Une-affaire-de-détails-poster

Titre original : The little things

Rating: ★★☆☆☆

Origine : États-Unis

Réalisateur : John Lee Hancock

Distribution : Denzel Washington, Rami Malek, Jared Leto, Sofia Vassilieva, Natalie Morales, Joris Jarsky, Michael Hyatt…

Genre : Thriller

Durée : 2h08

Date de sortie : 5 mai 2021 (DTV)

Le Pitch :

Shérif adjoint en convalescence du comté de Kern, Joe Deacon doit faire équipe avec Jim Baxter, jeune inspecteur avec le vent en poupe, sur une sordide affaire de tueur en série. La chasse est ouverte…

LA CRITIQUE D’UNE AFFAIRE DE DÉTAILS :

N’est pas David Fincher qui veut, et malgré une esthétique parfaite, John Lee Hancock ne fait pas boom boom dans notre cœur de cinéphile avec Une affaire de détails. Avec pourtant un casting incroyable, le réalisateur de The Highwaymen livre ici un morne thriller sur fond de serial killer dont seul Jared Leto ressort grandi. Bienvenue dans le monde du Seven low cost !

copie conforme

Section police. Comme l’impression d’avoir déjà vu quinze fois ce scénario. Pas de panique, pas de spoiler, mais le coup du vieux flic post « burn out » qui doit pactiser avec le jeune premier pour résoudre une affaire impossible, ce n’est pas vraiment nouveau nouveau. Avec en plus en tête d’affiche un Denzel Washington en petite forme qui récite ses classiques, Hancock n’est pas non plus aidé. À des années lumières de ses dernières sorties, on a également vu Rami Malek plus inspiré dans un rôle nocturne. Pour preuve les quatre saisons de Mr Robot. Duo de flics oscarisés de chic plutôt que de choc à l’arrivée.

Une-affaire-de-détails

cruelle désillusion

Section criminelle. Et pourtant, Jared Leto avait tout du bon taré de service. Cheveux gras, amaigri, pas douché depuis deux semaines, le quasi quinquagénaire est bien flippant, bien plus à l’aise dans ce costume que dans celui du Joker. Dommage, vu que la performance de l’acteur est notable, car pour le coup, c’est bien seul à s’amuser ici. Dommage donc qu’on ne retrouve pas l’effet surprise de The Highwaymen, surprenante pépite de Netflix du même réalisateur porté par le Duo Harrelson / Costner. Dommage aussi que la folie s’arrête au grand méchant loup du film. Dommage d’être resté sur ce satané sentier battu. Dommage, dommage, dommage …

En Bref …

Une affaire de détails… C’est bien le problème de ce thriller ultra conventionnel au casting quatre étoiles. Trop de conformisme tue le conformisme, laissant rapidement place à l’ennui pour un polar déjà vu et immédiatement catalogué : « Idéal pour un dimanche soir ».

@ Mathieu Laforgue

Une-affaire-de-détails-Jared-Leto
Crédits photos : Warner Bros. France
Par Mathieu Laforgue le 6 mai 2021

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments