[Critique] WHAT DRIVES US

CRITIQUES | 3 mai 2021 | Aucun commentaire
What-drives-us-poster

Titre original : What Drives Us

Rating: ★★★★½

Origines : États-Unis

Réalisateur : Dave Grohl

Distribution : Dave Grohl, Slash, Duff McKagan, Dave Lombardo, Lars Ulrich, Flea, The Edge, Taylor Hawkins, Ben Harper, Exene Cervenka, Nate Mendel, Pat Smear, Chris Shiflett, St. Vincent, Ringo Starr, Steven Tyler…

Genre : Documentaire/Musique

Durée : 1h30

Date de sortie : 30 avril 2021 (Prime Video)

Le Pitch :

Dave Grohl part à la rencontre de plusieurs musiciens, célèbres ou moins célèbres, afin de recueillir leur témoignage quant à leurs débuts, quand ils parcouraient les routes, de concert en concert, à bord d’un van rempli à ras bord, dans des conditions souvent spartiates…

La Critique de What Drives Us :

Célèbre pour avoir géré les fûts dans Nirvana, leader des Foo Fighters, l’un des plus importants groupes en activité, Dave Grohl possède également l’un des carnets d’adresses les plus incroyables du rock. C’est bien simple, il semble connaître tout le monde et tout le monde semble l’apprécier. Comment ne pas l’aimer ? Un mec talentueux, charismatique et souriant, qui parvient, à une époque bouffée par le cynisme, à toujours incarner cette ivresse propre au rock and roll et toute la joie que procure cette vie de rock star.

Grohl qui, non content de multiplier les projets et les albums, avec les Foo Fighters mais pas seulement (il a collaboré avec Tenacious D, Juliette Lewis, Killing Joke, Lemmy et bien d’autres), s’efforce également de faire passer son message à travers des documentaires, qu’il produit et qu’il réalise.

En 2013, Sound City, le premier de son cru, après plusieurs films consacré à son combo, revenait sur la légende du studio dans lequel Nirvana avait fait ses armes. Studio dont la console a justement été rachetée par Grohl et sur laquelle il a enregistré un album en compagnie de quelques amis triés sur le volet (dont Paul McCartney excusez du peu). Puis Dave Grohl a lancé la série documentaire Sonic Highways, avant de mettre en scène tous les clips des Foos. En 2021, alors que ces mêmes Foos fêtent leur 25 années d’existence, Dave Grohl revient aux origines de sa passion avec un nouveau film intitulé What Drives Us

What-Drives-Us-Flea

Get in the Van !

On peut voir au début du rockumentaire Dave Grohl retrouver le van dans lequel les Foo Figthters ont fait leur première tournée. Un véhicule que Grohl s’est empressé de racheter et à partir duquel il nous raconte une partie de son histoire, après la mort de Kurt Cobain et la mise à l’arrêt de Nirvana, quand rien ne laissait vraiment présager qu’il deviendrait le capitaine de l’un des vaisseaux amiral les plus appréciés du rock contemporain. Et puis Grohl navigue d’intervenants en intervenants, interrogeant sur leur passion et leurs débuts des pointures comme The Edge de U2, Slash et Duff des Guns N’ Roses et Ben Harper ou Lars Ulrich de Metallica. Des potes avec lesquels le batteur discute tranquillement, sans ambages, et dont les interventions sont entrecoupées d’autres échanges avec un jeune groupe qui permet à Grohl de dresser un parallèle très intéressant.

On the road again and again

Car si l’époque n’est plus la même, quelques repères essentiels subsistent. L’histoire de Ringo Starr, également au générique, concernant ce voyage sur la route avec les Beatles, quand le pare-brise de leur van a éclaté, laissant pénétrer le blizzard dans l’habitacle, peut tout à fait parler aux jeunes qui encore aujourd’hui, avalent de l’asphalte pour donner une chance à leur musique de toucher une vaste audience.

Alors oui, la crise sanitaire a mis à mal cette pratique qui consiste pour un groupe débutant, à forcément tailler la route pour se faire connaître mais au fond, What Drives Us parle surtout de cette ferveur qui tôt ou tard, virtuellement ou de manière plus « physique », consiste à se frotter à un public. La route est au centre de la dynamique de ce nouveau rockumentaire passionnant, qui fait intervenir des vieux de la vieille et des plus jeunes. Tous les témoignages, dont certains très poignants et galvanisants, nourrissant une seule et même idée : la musique réunit et guérit.

Highway to Rock !

Alors oui, parfois, on aurait apprécié que Grohl s’attarde un peu plus sur certains invités. Steven Tyler, d’Aerosmith par exemple, se fait trop rare et ses interventions ne sont pas ce que l’on peut appeler mémorables. Il en va de même pour Slash et Duff des Guns, qui sont assez discrets alors qu’on sait qu’en matière de tournées, les deux Gunners avaient des choses folles à raconter. Mais voilà, impossible de tout faire entrer au sein d’un film de 90 minutes seulement.

Les coupes imposées qui permettent cela dit de conférer à l’ensemble une rythmique soutenue. La richesse du projet étant quoi qu’il en soit de réunir des grands noms qui, à l’évocation sincère de quelques souvenirs de jeunesse, nous apparaissent avec des étoiles plein les yeux. Il suffit de voir Brian Johnson d’AC/DC parler des longs voyages avec ses compagnons d’armes ou d’écouter le témoignage plein d’émotion de Flea des Red Hot Chili Peppers pour s’en convaincre…

En Bref…

Dave Grohl nous embarque dans son van au fil de rencontres passionnantes avec quelques grands noms du rock, du punk, du blues et du metal. Riche en anecdotes, imprégné de la ferveur et de la passion intacte de Grohl et de ses prestigieux amis, What Drives Us est une ode à la musique live et à la vie sur la route. Immanquable.

@ Gilles Rolland

what_drives_us_Dave_Grohl
Par Gilles Rolland le 3 mai 2021

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments