[Dossier] 10 films de chiens à voir absolument

DOSSIERS | 4 décembre 2016 | Aucun commentaire

Le meilleur ami de l’homme s’est retrouvé depuis les débuts du cinéma sur le devant de la scène dans bon nombre de films. Souvent au centre de l’attention dans des productions pour enfants pas spécialement enthousiasmantes, le chien a également donné lieu à d’excellents longs-métrages. Petit passage en revue des films canins incontournables, à voir et à revoir (sans ordre de préférence)…

1 – Hatchi (Lasse Hallström, 2010)
Le destin de ce chien qui a attendu son maître à la gare, sans savoir que ce dernier était décédé, est tout simplement bouleversant. Une histoire vraie que Lasse Hallström a magnifiquement illustrée. Le genre de film à provoquer des torrents de larmes.

via GIPHY

2 – Marley et moi (David Frankel, 2009)
Celui-là aussi est super triste. Surtout la fin. Le reste, à savoir le début et le milieu parvenant à retranscrire avec une belle émotion l’amour qui peut unir un chien et ses maîtres.

via GIPHY

3 – Mon chien Skip (Jay Russell, 2000)
Vous avez été jeune ? Vous avez grandi avec un chien ? Ce film est pour vous. C’est simple, efficace et encore une fois, la fin devrait vous arracher quelques larmes.

via GIPHY

4 – Benji la malice (Joe Camp, 1987)
Un classique du film d’aventure canin qui nous a donné envie d’avoir notre Benji à nous.

via GIPHY

5 – Comme chiens et chats (Lawrence Guterman, 2001)
Pas super emballant sur le papier, cette espèce de déclinaison des films d’espionnages avec des chats machiavéliques et des chiens valeureux, s’est imposée grâce à ses gags et à ses nombreuses bonnes idées. La suite ne figure par contre pas dans cette liste et c’est normal.

via GIPHY

6 – L’Incroyable Voyage (Duwayne Dunham, 1993)
Un autre incontournable, qui en plus, caresse les amoureux des chats dans le sens du poil.

via GIPHY

7 – Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
Une œuvre puissante sur le racisme, qui prend à la gorge sans relâcher son étreinte avant l’ultime scène, déchirante. Inoubliable. Un long-métrage qui peut d’ailleurs également s’interpréter tel un plaidoyer pour la protection animale en cela que dans le cas présent, le chien est utilisé comme l’arme d’une idéologie malsaine et destructrice.

via GIPHY

8 – Cujo (Lewis Teague, 1983)
Gentil St-Bernard bienveillant, le chien est dans ce film adapté de Stephen King, autant une victime qu’un agresseur. Un long-métrage certes terrifiant, mais aussi tragique sur bien des points.

via GIPHY

9 – Beethoven (Brian Levant, 1992)
Qui n’a jamais vu Beethoven, cet incontournable du cinéma canin pour toute la famille ! Le premier hein, pas les autres !

via GIPHY

10 – Croc-Blanc (Randal Kleiser, 1991)
Adaptation du chef-d’œuvre de Jack London, ce film est un petit classique qui n’a rien perdu de sa force et de son efficacité depuis sa sortie. Croc-Blanc qui retranscrit d’ailleurs très bien lui aussi la relation de confiance, de respect et d’amitié entre le chien et l’homme.

via GIPHY

@ Gilles Rolland 

Par Gilles Rolland le 4 décembre 2016

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments