[Dossier] 10 affiches de films particulièrement moches

DOSSIERS | 6 août 2017 | Aucun commentaire
Affiches-moches-hercules

La conception d’une affiche de film est une chose beaucoup plus complexe qu’on ne pourrait le penser au premier abord. Un art à part entière. Un art qui, comme le disait si bien Stanley Kubrick, consiste à « réduire en une image ce que le réalisateur a conçu en 350 000 plans ». Alors parfois, effectivement, nous avons droit à de véritables merveilles. Le genre qu’on peut avoir envie de punaiser dans sa chambre ou de faire encadrer. À l’inverse, certaines affiches s’avèrent tellement laides, qu’on a presque du mal à les regarder. Des posters parfois risibles, parfois pathétiques, qui quoi qu’il en soit, ne remplissent pas vraiment leur fonction première, à savoir donner envie de voir le film. Même si bien sûr, comme pour ce qui est des livres, on ne juge pas un long-métrage à son affiche…

Hercules à New York

On ignore qui est le type sur cette affiche, mais ce n’est définitivement pas Arnold Schwarzenegger.

Affiches-moches-hercules

X-Men : Le Commencement

On ne parle pas de l’affiche définitive mais quand même…

Affiche-moche-_X-MenFirstClass

Top Dog

La tagline affirme : « Un malin, un costaud ». Pas évident de deviner qui est qui…

12 Heures

Il était une fois un graphiste qui décida de confier le projet de poster pour le film 12 Heures à son gamin de 12 ans…

I Am Wrath

On ne se lasse pas des montages à l’arrache. Admirez ici la tête énorme de John Travolta sur un corps qui n’a rien à voir avec le sien.

Chapter 27

Un mauvais biopic de l’assassin de John Lennon (malgré un Jared Leto hyper investi) et une affiche finalement assez cohérente…

Precious Cargo

Un DTV aussi anecdotique que la carrière de Bruce Willis ces dernières années et une affiche toute moisie, qui dénote néanmoins d’un désir de bien faire…

Fée malgré lui

À l’époque, en 2010, Dwayne Johnson n’était pas encore l’acteur qu’il est aujourd’hui. Du coup, sachant probablement que le film se prendrait le mur, personne n’a pris la peine d’emballer une affiche digne de ce nom…

The Penthouse

Du bon collage Photoshop foiré dans les grandes largeurs…

Up The Sandbox

Barbra Streisand ligotée à un biberon géant sur une affiche en forme de parodie du Time. Brillant mais beaucoup trop avant-gardiste. Y compris 45 ans après la sortie du film…

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 6 août 2017

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments