[Dossier] 16 films d’invasions extraterrestres à voir avant la fin du monde

DOSSIERS | 11 décembre 2016 | Aucun commentaire

Cette semaine est sorti en salle l’incroyable Premier Contact, de Denis Villeneuve. Un film qui réinvente l’un des thèmes les plus incontournables de la science-fiction, à savoir celui des invasions extraterrestres. L’occasion de revenir sur les longs-métrages qui ont marqué le genre. À noter qu’il s’agit ici de parler des films qui traitent directement d’invasions plus ou moins massives. Cela explique ainsi que Starman de John Carpenter ou que E.T. de Steven Spielberg ne font pas partie de la liste (qui ne suit pas d’ordre particulier, c’est important de le préciser)…

1 – Rencontres du Troisième Type (Steven Spielberg, 1978)
Un authentique chef-d’œuvre à la poésie inouïe et à l’intelligence probante. Depuis sa sortie en 1977, il n’a pas pris une ride et s’impose encore aujourd’hui comme l’un des cadors du genre.

via GIPHY

2 – Premier Contact (Denis Villeneuve, 2016)
Une révolution qui fera date. Un film important, sensible, spectaculaire, d’une maestria totale.

via GIPHY

3 – Mars Attacks ! (Tim Burton, 1996)
L’un des meilleurs Burton. Une invasion colorée, délirante, hilarante et superbement inventive. Le casting est de plus incroyable.

via GIPHY

4 – Invasion Los Angeles (John Carpenter, 1989)
John Carpenter met le catcheur Roddy Piper face à la version alien de Big Brother et fonce dans le tas avec une force inouïe et une pertinence de tous les instants. Un vrai film d’action oui ! Un authentique trip de science-fiction oui aussi ! Un pamphlet politique ahurissant ! Carrément !

via GIPHY

5 – Independence Day (Roland Emmerich, 1996)
Bourrin et décomplexé. L’invasion pyrotechnique aux effets-spéciaux révolutionnaires. Efficace et frondeur.

via GIPHY

6 – La Guerre des Mondes (Steven Spielberg, 2005)
La version de Spielberg de ce classique brille sur bien des points. Impressionnant, sombre, poignant, effrayant et au final forcément majeur.

via GIPHY

7 – L’Invasion des Profanateurs de Sépultures (Don Siegel, 1967)
Quand la science-fiction rencontre l’horreur pure. Un classique absolu !

via GIPHY

8 – Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013)
Ici, les extraterrestres sont des monstres gigantesques venus d’une autre dimension. Des créatures que Guillermo del Toro exploite de façon ultra spectaculaire, en exacerbant les codes du genre avec une maestria totale.

via GIPHY

9 – Signes (M. Night Shyamalan, 2002)
Un film bouleversant qui profite de son sujet pour en aborder d’autres, plus intimes. Une partition flippante, viscérale et immersive. Le meilleur Shyamalan ? Probablement oui.

via GIPHY

10 – Bad Taste (Peter Jackson, 1987)
Le premier film de Peter Jackson voit un commando de soldats à la ramasse se fritter avec des aliens grotesques amateurs de vomi. Tout simplement génial !

via GIPHY

11 – Le Dernier Pub avant la fin du Monde (Edgar Wright, 2013)
L’ultime volet de la Cornetto Trilogy fait les choses en grand et revisite avec goût, originalité et talent, la thématique de L’Invasion des Profanateurs de Sépultures. C’est drôle, malin, enlevé et rock and roll.

via GIPHY

12 – Edge Of Tomorrow (Doug Liman, 2014)
Un mélange des genres étonnant, qui s’avère aussi galvanisant que passionnant.

via GIPHY

13 – Attack The Block (Joe Cornish, 2011)
Des aliens déboulent dans une banlieue anglaise et se retrouvent face à des jeunes. Surprenant, ce dynamique trip de science-fiction se débarrasse des entraves liées à son budget limité et table sur une énergie constante pour au final s’imposer comme une sorte de mélange entre Predator et la série Skins.

via GIPHY

14 – District 9 (Neill Blomkamp, 2010)
Chez Blomkamp, les aliens sont surtout là pour dénoncer les injustices d’un monde aux abois. Ce qui n’exclue pas de répondre par l’affirmative à certaines des exigences les plus primordiales du cinéma de science-fiction. Un film utile et impressionnant sur bien des points.

via GIPHY

15 – Cloverfield (Matt Reeves, 2008)
L’invasion en caméra embarquée de Matt Reeves est aussi flippante qu’impressionnante. Notamment dans sa façon de reprendre à son compte le cahier des charges des films de monstres pour les adapter au found footage.

via GIPHY

16 – Monsters (Gareth Edwards, 2010)
La poésie prime dans ce périple en terre occupée par de monumentaux aliens. Premier film de cinéma pour Gareth Edwards. Première claque.

via GIPHY

Mention spéciale : Predator (John McTiernan, 1987) et The Thing (John Carpenter, 1982)
Deux chefs-d’œuvre qui relatent bel et bien l’arrivée sur Terre d’extraterrestres. Cela dit, ici, nous sommes davantage dans le pur survival. Pas de vaisseaux monumentaux ou de scènes de destruction massive. Le combat tient presque du duel. Dans les deux cas c’est fort, violent, virtuose et forcément incontournable.

via GIPHY

via GIPHY

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 11 décembre 2016

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments