[Dossier] 20 scènes gore mémorables pour un Halloween bien saignant !

DOSSIERS | 31 octobre 2019 | Aucun commentaire
braindead

Trouvant ses origines dans le théâtre du Grand Guignol, au début du XXème siècle en Angleterre, le gore a fait son apparition au cinéma dans Intolérance, le film de D.W. Griffith, en 1916. Le premier film dit « gore » datant quant à lui de 1963, avec Blood Feast et le culte 2000 Maniacs de Herschell Gordon Lewis. Un précurseur ayant ouvert la voie à tout un tas de cinéastes par la suite spécialisés dans les effusions plus ou moins franches d’hémoglobine. Le gore qui s’est aujourd’hui démocratisé, y compris dans les productions « horrifiques » plus grand public. Mais le gore, il a également changé, avec l’apparition des effets numériques notamment et se décline aujourd’hui à l’ancienne, avec du vrai/faux sang et des prothèses ou bien en image de synthèse. Le sang numérique étant de plus en plus utilisé, y compris dans le cinéma d’action, comme par exemple dans John Rambo.

Le cinéma regorge de films et de séquences gore mémorables. N’en choisir que 20 ne fut pas une mince affaire mais voici une sélection, bien sûr non exhaustive, à destination des amateurs de sanquettes bien franches. Des scènes parfois drôles et dégueulasses, parfois juste dégueulasses, parfois cultes et parfois plus méconnues. Attention ça éclabousse et on le sait, le sang, c’est très difficile à détacher !

Alien, le Huitième Passager (Ridley Scott, 1979)

Braindead (Peter Jackson, 1992)

Le Jour des Morts-vivants (George A. Romero, 1986)

Shaun of the Dead (Edgar Wright, 2005)

Bone Tomahawk (S. Craig Zahler, 2015)

Maniac (William Lustig, 1980)

Les Griffes de la nuit (Wes Craven, 1985)

Vendredi 13 (Sean S. Conningham, 1980)

The Thing (John Carpenter, 1982)

Scanners (David Cronenberg, 1981)

L’Enfer des zombies (Lucio Fulci, 1980)

Le Vaisseau de l’angoisse (Steve Beck, 2003)

Evil Dead 2 (Sam Raimi, 1987)

Evil Dead (Fede Alvarez, 2013)

Destination Finale 2 (David Richard Ellis, 2003)

Videodrome (David Cronenberg, 1984)

Henry : Portrait of a Serial Killer (John McNaughton, 1986)

Hellraiser (Clive Barker, 1987)

Bad Taste (Peter Jackson, 1987)

Re-Animator (Stuart Gordon, 1986)

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 31 octobre 2019

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments