[Dossier] MARVEL : Retour sur les adaptations de comics – Part. 2

DOSSIERS | 23 avril 2012 | 1 commentaire

Les rédacteurs d’On Rembobine continuent d’explorer la galaxie cinématographique Marvel dans la suite du grand dossier concocté à l’occasion de la sortie au cinéma d’Avengers (la critique est ici). On commence avec le navet Les 4 Fantastiques pour finir avec la dernière adaptation en date, le bien nommé et torride Ghost Rider 2. Entre les deux, les navets et les pépites se succèdent. Des films qui divisent parfois les rédacteurs ou qui mettent tout le monde d’accord. Dans tout les cas, le bestiaire est haut en couleur !

Retrouvez la première partie du dossier en cliquant ici !

Avengers Assemble !

LES 4 FANTASTIQUES (2005)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Et si Les 4 Fantastiques était la pire adaptation d’un comics Marvel au cinéma ? Une question qui coule de source à la vue de cette purge ultime. C’est laid (même Jessica Alba est fadasse), les effets-spéciaux sont scandaleux (mis à part ceux de La Torche qui a quand même de la gueule) et la volonté de livrer un spectacle pour toute la famille de contribuer à achever la chose. On touche le fond ? Pas sûr…
Rating: ★☆☆☆☆

Sacha :
Marrant, sans plus, assez bordélique et éloigné de la BD, le film semble s’adresser à un public assez jeune. Un film que l’on ne peut pas prendre au sérieux (je n’ai pas vu la suite pour cette raison). Rating: ★★☆☆☆

Daniel :
Certaines choses sont plus dures à faire que prévu. Les 4 Fantastiques en est la preuve. Un film dont les problèmes datent de sa fameuse production maudite. D’ailleurs, si vous voulez voir un film sur Les 4 Fantastiques, je vous encourage à le faire vous-même, car rien ne pourrait être plus écœurant que l’adaptation nauséabonde servie par le Seigneur de la Connerie, Tim Story. Rares sont les films qui réussissent à exterminer un peu de la joie qu’on éprouve pour le cinéma, et cette ordure exécrable en fait partie. Rating: ★☆☆☆☆

Anthony :
Ah Les 4 fantastiques ! Je n’ai jamais été trop fan de ce comics, je le trouve un peu mou malgré ses personnages aux pouvoirs fantastiques. Le film suit la trame du comics : des astronautes se voient dotés de super-pouvoirs lors d’une mission spatiale. On a connu mieux quand même. Malgré ce petit défaut le film possède de bons effets-spéciaux, de bons acteurs (Jessica Alba et Chris Evans en tête). Cependant les scènes d’action sont un peu brouillonnes. Dommage pour un friand de films époustouflants comme moi (Michael Bay fan inside). Au final Les 4 fantastiques est un bon film qui se laisse regarde un samedi soir en amoureux. Rating: ★★★☆☆

X-MEN 3 : L’AFFRONTEMENT FINAL (2006)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Exit Bryan Singer et bienvenue Brett Ratner pour une vulgarisation en bonne et due forme des X-Men. Axé sur le spectaculaire, ce troisième volet plombe la trilogie en ne proposant qu’un énième déferlement d’action. On se prend alors à rêver de ce que X-Men 3 aurait donné si Singer avait eu les commandes… Rating: ★★½☆☆

Sacha :
Beaucoup de bonnes idées, mais pas assez de cohérence et une fin ouverte un peu grosse. L’affrontement entre les mutants et le reste du monde était intéressant, les séquences de combat (notamment à Alcatraz) sont un peu too much parfois… De l’idée, mais ça ne prend pas vraiment.Rating: ★★★½☆

Daniel :
Malgré ses enjeux politiques intéressants et sa volonté de faire enfin éclater la guerre entre les mutants après deux films qui tournaient autour du pot, le troisième volet de la saga s’avère une déception totale. Brett Ratner est un réalisateur qualifié, mais le boulot qu’il fait ici est tout ce qu’il y a de plus standard. Des personnages importants sont réduits à des caméos et l’histoire va dans tous les sens. La trilogie X-Men se termine avec un film bordélique qui fonce droit dans le mur, possédant quelques moments brillants pataugeant dans une soupe de médiocrité.
Rating: ★★☆☆☆

SPIDER-MAN 3 (2007)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Même les plus grands trébuchent. Ainsi, avec Spider-Man 3, Sam Raimi pêche par orgueil. Trop de d’enjeux, trop de méchants, trop de patriotisme.. Spider-Man 3 est… trop. Pas déshonorant pour autant, mais franchement pas mémorable non plus. Rating: ★★★☆☆

Sacha :
À trop vouloir faire, on se perd. Le film se voulait être une fin en apothéose, il se perd dans certains excès : trop de méchants, trop de retournements de situation… Le personnage de Sandman était LA bonne idée, mais elle est écrasée sous la masse. Un peu de retenue et de cohérence aurait été souhaitable. Rating: ★★☆☆☆

Daniel :
Spider-Man troisième du nom commence sous des auspices prometteurs mais se termine dans la confusion la plus totale. Fonctionnant agréablement comme un « ah, ouais ? » bien sombre et bien senti par rapport à la conclusion « conte de fée » de Spider-Man 2, le dernier volet de la trilogie se noie dans une mare d’excès : trop d’histoire, trop d’effets spéciaux, trop de méchants, trop de dialogues, trop de relations compliquées. Une scène de jazz qui rivalise avec les pires instants de Batman et Robin et le personnage inutile de Venom remuent le couteau dans la plaie. Rating: ★★½☆☆

GHOST RIDER (2007)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
La purge ultime ! Après avoir salopé Daredevil, Mark Steven Johnson s’attaque à Ghost Rider et fait encore mieux (pire) ! Soutenu par des effets-spéciaux tout nases, le Rider est ridicule. Aucun intérêt, si ce n’est le cabotinage toujours plaisant de Nicolas Cage. Rating: ★☆☆☆☆

LES 4 FANTASTIQUES ET LE SURFER D’ARGENT (2007)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
2007 est une sale année pour Marvel ! La suite de l’une des pires adaptations arrive à faire encore plus nul que son prédécesseur. Les 4 Fantastiques sont toujours aussi bidons, Jessica Alba est encore plus fadasse, Ioan Gruffud est à côté de la plaque et la Chose est toujours en plastique mou. Seul le Surfer d’argent a belle allure (et la Torche toujours). Humour bas de plafond, beauf attitude plein pot, pour un long-métrage con à bouffer du foin.Rating: ½☆☆☆☆

Daniel :
Vous en voulez encore ? Grâce à tous les billets verts qu’ils se sont faits la dernière fois, les crétins de producteurs reviennent pour nous resservir une double dose d’arnaque ! A peine mieux que son prédécesseur abominable, ce deuxième volet est décevant, inintéressant, chiant, détestable, timide dans sa créativité et insupportable dans son apathie. L’intrigue est recyclée, les acteurs sont toujours aussi incompétents, et l’action est somnolente. Ah, et Galactus est un nuage. Un nuage ! Rating: ★☆☆☆☆

IRON MAN (2008)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Il s’agissait de ne pas se planter. Si Iron Man n’est plus vraiment alcoolo et moins déprimé que dans la BD, il envoie toujours autant du lourd quand il s’agit de faire parler la poudre. Et puis quel look ! Un grand film de super-héros, réalisé avec soin, explosif et drôle. Merci Jon Favreau et merci Robert Downey Jr, parfait en Tony Stark ! Un excellent cru ! Rating: ★★★★★

Sacha :
Le come back de Robert Downey Jr.!! Celui-ci campe un Tony Stark des plus attachants. Le film se veut être un divertissement bourré d’humour et de scènes d’action, l’intrigue est assez prévisible mais reste fidèle à l’univers Marvel. Rating: ★★★★☆

Daniel :
Le compte à rebours pour les Avengers a commencé avec le rafraichissant Iron Man, qui amène le genre des super-héros dans une nouvelle ère. Robert Downey Jr. porte le film, entouré d’un casting superbe et d’effets spéciaux magnifiques. Les personnages sont attachants, le peu d’action qu’il y a est incroyable, et le ton est honnête. Voici un long-métrage intelligent et complexe, confiant et adulte dans ses intentions, le tout débordant de fun et de vitalité. En prenant le mythe des comics au sérieux, Jon Favreau trouve son film et c’est une réussite.
Rating: ★★★★★

Anthony :
L’Homme de Fer alias Tony Stark fait ses débuts sur grand écran grâce au réalisateur Jon Favreau (Elfe, Zathura: une aventure spatiale …) qui a la lourde tâche de transposer les aventures du playboy milliardaire au cinéma. Dès le départ le ton est donné : Back in Black du groupe AC/DC qui laisse prévoir un film sombre dans la veine de L’Incroyable Hulk mais non ! Ce sera action et humour, ce qui est bon signe. Robert Downey Jr. est juste excellent dans son rôle de héros arrogant mais blagueur… Bref que demander de plus. Rating: ★★★★☆

L’INCROYABLE HULK (2008)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Vrai faux reboot, L’Incroyable Hulk du français Louis Leterrier redore en partie le blason du Géant Vert, après le ratage total d’Ang Lee. Norton assure en Banner et Tim Roth en fait des caisses. Pas forcément inoubliable, L’Incroyable Hulk assure le show, avec un sens du spectaculaire et de la mise en scène appréciable. Rating: ★★★½☆

Daniel :

Un reboot de l’original qui se présente plus comme étant une suite spirituelle, offrant une version plus conventionnelle de Hulk. Suite à la déception du film d’Ang Lee, cette adaptation fonce dans la direction opposée, se concentrant plus sur l’action et les effets-spéciaux que sur le développement des personnages. Avec de très bons acteurs et un rythme énergique, le film fonctionne dans l’essentiel et essaye de faire plaisir aux fans. Il manque cependant quelques ingrédients pour compléter le tout… Rating: ★★★½☆

Anthony :

En 2003, Hulk a fait sa première incursion sur les écrans grâce au réalisateur Ang Lee. Malheureusement le film a été considéré comme un navet. En 2008 Marvel décide de faire un reboot de la licence avec pour réalisateur Louis Leterrier (Le Choc des Titans). Bon choix de Marvel car le film est une réussite visuelle grâce à des décors magnifiques, des effets spéciaux fantastiques et des performances réussies de Edward Norton en Bruce Banner et Tim Roth en Emil Blonsky. Un film qui fait oublier le navet de Lee. Rating: ★★★★☆

THE PUNISHER : WAR ZONE (2008)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
La troisième tentative est enfin la bonne ! On est à fond dans le concept ! Punisher : War Zone appréhende très justement la brutalité du justicier à la tête de mort et tranche dans la vif. C’est violent, décomplexé et bourrin. Que demander de plus ? Les acteurs ? Ray Stevenson est parfait en Frank Castle ! À noter que le réalisateur est en fait une réalisatrice. Ce qui fait de Lexi Alexander, l’une des cinéastes les plus burnées du moment. À voir et à revoir. Rating: ★★★★☆

Daniel :

Troisième reboot du Punisher qui a enfin compris le sujet et laisse le héros prendre l’univers des comics avec lui pour le retranscrire à l’écran. Ironique, bourré de testostérone, et ultraviolent, Punisher : War Zone a quasiment tout ce qu’il faut pour un film d’action. Pris pour ce qu’il est, il touche presque la perfection. Seul défaut ? C’est parfois écœurant…. Rating: ★★★★½

X-MEN ORIGINS : WOLVERINE (2009)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Mis à part Wolverine, personnage toujours charismatique porté par un Hugh Jackman sans cesse plus baraqué, ce spin-of pêche à plusieurs endroits : second rôles à la ramasse ou tout juste effleurés (Gambit par exemple), scénario bas de front, raccourcis plus que limites… Pas franchement nul, Wolverine n’est pas à la hauteur de l’énorme potentiel de son héros. Rating: ★★½☆☆

Daniel :
Un navet pur et dur, fait avec la fiche de paie en tête. Rien d’intéressant se passe, le scénario est standard du début à la fin, l’action est tiède, tous les effets-spéciaux sont affreux, les surprises n’existent pas, les acteurs sont universellement épouvantables. Ecarte-toi un peu, X-Men 3, voici le pire film de la saga – une adaptation molle qui massacre le folklore des comics et déshonore la crédibilité des films de super-héros en général. Wolverine est indestructible, alors qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Rating: ★½☆☆☆

IRON MAN 2 (2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Hormis quelques scènes vraiment sympas (la course à Monaco notamment), Iron Man 2 part dans tous les sens. Méchant décevant, final trop vite expédié, tentatives plus ou moins ratées de verser dans un humour pantouflard dispensable… On est ici clairement en dessous du premier volet. Restent Scarlett, Rourke et Jackson, qui, alliés à une mise en scène propre, contribuent à sauver les meubles. Rating: ★★★☆☆

Daniel :
Un peu moins bien que le premier, Iron Man 2 est néanmoins du divertissement de haut-calibre, préservant la formule gagnante de son prédécesseur et changeant uniquement les trucs qui n’allaient pas. Une suite bien solide et très fun qui tient la route face à la pression énorme de l’arrivée des Avengers. Vous voulez un autre film Iron Man ? Le voici ! Rating: ★★★★☆

X-MEN : LE COMMENCEMENT (2011)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Matthew Vaughn assure et ravive la flamme des X-Men éreintés par Brett Ratner. Le résultat est sans appel : en revenant aux origines des X-men Vaughn livre un long-métrage brillant, au plusieurs niveaux de lectures. C’est passionnant, spectaculaire, superbement écrit , les acteurs sont excellents, etc… Un des meilleurs films Marvel ! Rating: ★★★★★

Sacha :
j’attendais beaucoup de ce préquel qui nous ramène aux origines du célèbre groupe de super héros. Le scénario ne m’a pas emballé. Si Magneto, Hank et Mystic sont bien traités, les autres personnages manquent de profondeur et on se demande qui est Sebastian Shaw et d’où il sort ? Le côté 60’s est bien rendu et offre un certain caché au film. Une déception en grande partie à cause de la différence de ton avec le reste de la franchise. Rating: ★★★☆☆

Daniel :
Un retour à la forme bien mérité après les deux derniers désastres, ce cinquième volet ignore les détails établis par le duo de films qui ont tué la saga et fixe ses propres règles. Grandiose, spectaculaire, un peu kitsch avec des acteurs superbes, X-Men : Le Commencement est non seulement un film X-Men parfait, mais c’est aussi l’un des meilleurs films de super-héros. Rating: ★★★★★

THOR (2011)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Homme de théâtre, le réalisateur Kenneth Branagh insuffle à Thor une dimension shakespearienne bienvenue qui empêche au personnage de sombrer dans le ridicule. Un poil kitsch, Thor fait globalement bonne figure, principalement grâce à la performance de Chris Hemsworth, plus que parfait dans le rôle. Natalie Portman contribue aussi à la réussite de l’ensemble. Rating: ★★★½☆

Daniel :
Thor fait pâle figure à côté des grands films de comics, mais l’ensemble reste toutefois sympa et positif, surtout avec son univers beau et immersif, les clins d’œil subtils aux autres films Marvel, et le fait que son héros est peut être le plus aimable d’un point de vue enfantin depuis Spider-Man.
Rating: ★★★☆☆

CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER (2011)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
En choisissant de donner à son film un ton résolument vintage, Joe Johnston réalise l’impossible : donner à Captain America une authenticité universelle. Son film résonne alors comme un hommage aux cadors hollywoodien de l’aventure. On pense à Indy et aux autres et le résultat ne manque pas de flamboyance. Le premier Vengeur réussit avec mention son passage sur grand écran. Rating: ★★★★☆

Daniel :
Quasiment parfait à tous les niveaux ! Il s’agit de la meilleure version de Captain America imaginable. Le film a tout compris par rapport aux comics et fait tous les bons choix : acteurs, effets-spéciaux, action, personnages…C’est tellement fun, tellement sincère et tellement Marvel, que c’est carrément difficile d’y croire. Excellent.
Rating: ★★★★★

Anthony :
Le Patriote américain est le dernier membre de l’équipe des Vengeurs  à bénéficier d’une adaptation cinématographique avant la réunion prévue ce mois-ci. Malgré un navet datant de 1990, Marvel confie les rênes d’un « reboot » à Joe Johnston (Jumanji, Wolfman, The Rocketeer…). Fort d’effets-spéciaux et d’un scénario fidèle au comics de Stan Lee, Captain America: The First Avenger demeure un très bon divertissement dans la veine de Iron Man de Jon Favreau grâce aux performances réussies de Chris Evans, Stanley Tucci, Hugo Weaving…
Un film de bonne augure qui ouvre la porte à la réunion des Avengers. Rating: ★★★★☆

GHOST RIDER : L’ESPRIT DE VENGEANCE (2012)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles :
Bourrin, sauvagement virtuose, hilarant, violent, hallucinant, psychotique et décomplexé, Ghost Rider 2 offre enfin au héros motorisé un écrin à la hauteur de son sulfureux caractère. Cette suite enterre bien profond le premier volet et brille par son côté bordélique ô combien jubilatoire. Nicolas Cage est de plus, absolument parfait et les effets-spéciaux, arrivent à convaincre malgré le petit budget. Un tour de force ! Rating: ★★★★☆

Par Gilles Rolland le 23 avril 2012

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] lire la suite c’est ici ! Tweet(function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; […]