[Critique] HEADHUNTERS

L'ÉTRANGE FESTIVAL 2012 | 11 septembre 2012 | 2 commentaires

L’Étrange Festival 2012  : Prix du Public – Prix Nouveau genre

Titre original : Hodejegerne

Rating: ★★★★☆
Origine : Norvège/Allemagne
Réalisateur : Morten Tyldum
Distribution : Aksel Hennie, Synnøve Macody Lund, Nikolaj Coster-Waldau, Julie Olgaard, Reidar Sorensen, Joachim Rafaelsen…
Genre : Thriller
Date de sortie : 4 septembre 2013 (DTV)

Le Pitch :
Roger Brown, chasseur de tête d’envergure nationale à la réputation certaine, est un homme qui aime bien vivre au dessus de ses moyens. Afin de combler sa très jolie femme et assumer le train de vie princier qu’il s’offre avec cette dernière, il vole des tableaux chez de riches clients qu’il rencontre via son cabinet de recrutement.
C’est en faisant, un jour, la connaissance d’un ancien directeur d’une grosse entreprise de GPS au passé trouble, qu’il flaire le gros coup arriver et qu’il se lancer dans une entreprise compliquée…

La Critique :
Présenté en ouverture du festival, le film a fait un véritable carton auprès des spectateurs de L’Étrange Festival. D’ores et déjà acheté par la société Summit Entertainment pour un remake, le film n’est pas encore sûr d’être distribué en France… et ça serait franchement dommage parce que ce Head hunter est l’une des grandes claques du festival.
Au départ, le film se présente comme un thriller des plus classiques. Admirablement servi par le brillant acteur norvégien Aksel Hennie, l’intrigue est au départ assez proche des classiques du genre, un peu à la manière des frères Cohen dans Fargo. Mais au fur et à mesure, l’intrigue se complique, la tension monte et la paranoïa s’installe subtilement mais surement. Jusqu’au boutiste, le réalisateur ne recule devant aucun effet de style pour nous surprendre et nous faire claquer des os.
De plus en plus noir et violent, le film finit en apothéose lors d’un dénouement dont, bien entendu, je ne vous révélerai rien, mais qui vaut franchement son pesant de cacahouètes.
Terriblement prenant, on se retrouve vite pris d’empathie pour le héros et on finit par sombrer avec lui, au fil des excellents dialogues et des jeux de rôles diaboliques de ce stupéfiant thriller !
Si il manque un peu d’originalité à un moment crucial de son dénouement, le métrage se rattrape à une atmosphère glaciale et une ambiance “col blanc crasseux” servie par des décors naturels de toute beauté. À noter aussi plusieurs scènes d’anthologie dont une course poursuite en pleine forêt vraiment trippante !
Très efficace, rafraichissant et vicieux comme un classique du black metal, cet ovni norvégien montre une fois de plus que ce pays est un véritable vivier de baffes cinématographiques. Une aventure à ne pas louper si vous en avez l’occasion !

@ Pamalach

Crédits photos : Degeto Film

Par Pamalach le 11 septembre 2012

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
David T
8 années il y a

Oui, c’est à coup sûr un des films les plus emballants de l’Etrange Festival. Ça m’a fait d’autant plus plaisir que je n’en attendais pas tant.

Cartier Audrey
Cartier Audrey
8 années il y a

J’en ai entendu parler, du coup espérons qu’il soit distribué en France !