[Critique] IRON SKY

L'ÉTRANGE FESTIVAL 2012 | 10 septembre 2012 | Aucun commentaire

L’Étrange Festival 2012

Titre original : Iron Sky

Rating: ★★★½☆
Origine : Finlande/Allemagne/Australie
Réalisateur : Timo Vuorensola
Distribution : Julia Dietze, Peta Sergeant, Udo Kier, Götz Otto, Christopher Kirby, Stéphanie Paul, Kym Jackson…
Genre : Science-Fiction/Comédie
Date de sortie : Indéterminée

Le Pitch :
Afin de redorer son blason et de s’attirer les faveurs de nouveaux électeurs, la Présidente des États-Unis décide d’envoyer une équipe de cosmonautes sur la lune. Quelle ne sera la surprise des américains, lorsqu’ils constateront que la lune est colonisée depuis des décennies par des nazis, bien décidés à détruire la Terre pour la gloire du quatrième Reich…

La Critique :
Film au scénario aussi loufoque qu’improbable, Iron Sky séduit par sa fraicheur, son humour et son irrévérence. Avec un budget modeste, les équipes sont arrivées à monter un projet tout à fait crédible pour le marché international et ne sont pas privées pour donner un contenu “politique” au film, qui du coup, offre plusieurs niveaux de lecture.
Armé d’un humour gentillet, le film, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est absolument pas polémique ni provocateur.
En évitant soigneusement de trop choquer avec l’imagerie nazie, les scénaristes attaquent en réalité les failles de notre système politique actuel en bombardant allégrement la politique américaine, l’ONU, ainsi que la course à l’armement et aux énergies non renouvelables. L’aspect corrosif du propos est bien servi par les rôles principaux, ainsi que par une galerie d’acteurs légèrement portés sur les clichés, mais collant parfaitement avec la thématique du film.
Le racisme en prend bien entendu pour son compte ici, et c’est avec un cynisme tout sourire que le film se met à fustiger au bout du compte l’ensemble de la race humaine… Chacun des peuples représentés ici ne semblant pas vraiment prêt à faire des efforts pour passer au dessus de ses intérêts personnels.
La seule limite du film vient peut-être du fait que l’on aurait aimé que les scénaristes aillent plus loin dans la “folie”, Iron Sky apparaissant par moment assez sage par rapport au pitch de départ, qui lui est largement ouvert aux interprétations les plus ubuesques.
Iron Sky est donc un film à voir pour les bons moments qu’il fait passer, pour son coup de griffe bien camouflé au départ et pour ses effets visuels vraiment kiffants par moment. On note aussi pour finir une B.O qui doit largement son inspiration à Richard Wagner et qui donne à certaines chevauchés spatiales le goût des bonnes vieilles bières des Walkyries d’antan. Fly me to the moon!

@ Pamalach

Crédits photos : Kaukomaa/Torssonen/Damian

Par Pamalach le 10 septembre 2012

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments