[Livres] TERRE DU MILIEU : SUR LES TRACES D’UN MYTHE

LIVRES | 4 décembre 2014 | 5 commentaires
Middle-earth-cover

Titre original : Middle-Earth, Visions of a Modern Myth

Rating: ★★★★½
Origine : États-Unis
Auteur : Donato Giancola
Genre : Illustrations/Heroic-Fantasy
Nombre de pages : 144
Date de sortie : 28 novembre 2014
Éditeur : Urban Comics
Prix : 25€

Le Pitch :
Passionnant voyage en Terre du Milieu, cet ouvrage revient sur l’œuvre du dessinateur/illustrateur/peintre Donato Giancola au travers de scènes clés issues des écrits de J.R.R. Tolkien. Du Hobbit au Seigneur des Anneaux, en passant par le Silmarion…

La Critique :
Tout d’abord, quelques mots sur Donato Giancola. Né en 1967 dans le Vermont, aux États-Unis, cet illustrateur de génie est aujourd’hui un des plus demandés de la profession. Détenteur de nombreuses récompenses prestigieuses, il a officié pour LucasArts, National Geographic, DC Comics, Microsoft, The Village Voice, Simon&Schuster, Time/Warner ou encore Hasbro, et reste populaire pour son style spectaculaire et lyrique. Passionné de fantasy et de science-fiction, Giancola a commencé très tôt, en peignant notamment des figurines Donjons & Dragons et en puisant l’inspiration dans les comics qu’il a rapidement dévoré durant son enfance. Habitué des musées, dans lesquels est né son amour pour l’art classique, qui se ressent aujourd’hui dans son travail, ce peintre notoire propose aujourd’hui dans un superbe ouvrage, une collection de ses œuvres relatives au monde créé par J.R.R. Tolkien…

Middle-earth-Gandalf-Balrog

C’est l’excellent éditeur Urban Comics (qui relaie notamment les sorties DC Comics) qui propose ce luxueux ouvrage, dont la couverture, représentant Gandalf, annonce il est vrai la couleur quant au contenu. Scindé en trois parties, le livre débute par une préface de Ted Nasmith. Un texte en forme d’hommage au talent de Giancola, qui a le mérite de résumer de manière relativement exhaustive le style de l’artiste. Vient ensuite le tour du Hobbit, puis de la trilogie du Seigneur des Anneaux, pour finir par un melting-pot consacré aux autres contes de Tolkien. Chaque partie recèle d’illustrations au crayon, au fusain, d’aquarelles, de croquis préliminaires, ou encore de fresques spectaculaires à l’huile. C’est souvent un seul et même dessin qui nous est exposé au fil des différents stades de sa conception. Plus particulièrement rattaché aux épisodes, tels qu’ils sont relatés dans les livres, l’ouvrage s’arrête donc sur des moments forts et emblématiques, accompagnés de textes reliant habilement et poétiquement les intentions de Tolkien et celles de Giancola, histoire de souligner la puissance lyrique du trait de l’illustrateur, dont la démarche a aussi pour but de permettre aux mots de Tolkien de trouver une incarnation non seulement aboutie, mais également porteuse de toutes leurs thématiques.

Réaliste, le trait de Donato Giancola brille aussi par un sens du détail époustouflant. Les doubles pages qui parsèment le livre permettent de saisir toute la force de son coup de pinceau et placent également directement l’artiste dans le sillage du courant baroque, en évoquant notamment parfois le travail de Caravage. Que ce soit les créatures fantastiques peuplant la Terre du Milieu, les hommes, les hobbits ou les animaux, tous voient leurs traits, leurs expressions, leurs tenues vestimentaires ou encore leurs muscles, ressortir dans une dynamique artistique éloquente, qui traduit une science du mouvement extrêmement aboutie et, il faut bien le souligner, très proche de ce qu’a pu proposer Peter Jackson à l’écran.
Au final, on remarque que Donato Giancola impose une vision étrangement complémentaire de celle d’Alan Lee, le grand illustrateur spécialiste de Tolkien (qui a occupé les postes de concepteur visuel et directeur artiste sur les deux trilogies de Jackson, aux côtés du fameux John Howe), dont le travail se retrouve notamment dans la fastueuse édition du Seigneur des Anneaux, éditée par Hors Collection.

Middle-earth-le-roi-sorcier

Livre précieux, Terre du Milieu : Sur les Traces d’un Mythe regroupe certes des illustrations magnifiques, mais se paye aussi le luxe de raconter une histoire. Celle des personnages sortis de l’imagination de Tolkien bien sûr, mais pas seulement car l’auteur de fend également d’une interprétation des plus pertinentes. Les amateurs apprécieront à coup sûr et cet ouvrage vendu à un prix très abordable de vite s’imposer comme un incontournable, à l’heure où Bilbon, Gandalf et tous les autres font leurs adieux au public au cinéma, dans l’ultime voyage en Terre du Milieu.

@ Gilles Rolland

Merci à Urban Comics

Middle-Earth_Hobbit_Donato_Giancola_Art_01Crédits photos : Urban Comics

 

Par Gilles Rolland le 4 décembre 2014

Déposer un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Karl Libus
Karl Libus
6 années il y a

Au top!!!!

Karl Libus
Karl Libus
6 années il y a

Je me suis beaucoup intéressé à l’univers de Tolkien à une époque, j’en reste fan… J’ai commencé par le Seigneur des Anneaux que j’ai lu en 3 semaines, puis le Hobbit, pour continuer avec Le Silmarillion… Puis par la suite je suis passé aux aventures de Tom Bombadil, mais je suis tombé sur des poèmes et autres… J’avoue qu’ à un moment c’est devenue, comment dire, complexe. Je recherchais des histoires, je suis souvent tombé sur des textes, poèmes et autres lexiques avec différents langages (un travail titanesque de Tolkien). il y a quelques années (2 ou 3 ans voir plus), un livre est sortie, les enfants de Hùrin, je m’y suis replongé le temps du bouquin… je vais me relancer à lire une nouvelle fois le Hobbit, pour le plaisir!!! Enfin bon, Comme je le dis précédement, je suis fan… 😉

Karl Libus
Karl Libus
6 années il y a

Et surtout merci à toi et tes acolytes pour ton site Gilles, c’est vraiment top aussi!!! 😉