[Carnet noir] Gene Wilder : l’icone de la comédie a tiré sa révérence

NEWS | 30 août 2016 | Aucun commentaire

Né en 1933 à Milwaukee, Gene Wilder étudie l’art dramatique dans l’Iowa, avant d’enchaîner les petits boulots, comme professeur d’escrime, afin de pouvoir continuer à faire du théâtre. En 1967, Arthur Penn lui offre son premier rôle au cinéma dans Bonnie & Clyde. L’année suivante, c’est Mel Brooks qui lui donne la chance de sa vie en lui confiant un rôle dans Les Producteurs. Dès lors, le succès s’amplifie pour celui qui devient une véritable star, en endossant le costume fantasque de Willy Wonka dans Charlie et la Chocolaterie, de Mel Stuart, avant de faire un arrêt chez Woody Allen, dans Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander. Nous sommes en 1972.

Mel Brooks revient vers Gene Wilder qu’il dirige dans le culte Le shérif est en prison. Wilder co-écrit ensuite avec Brooks Frankenstein Junior, d’après le roman de Mary Shelley. Un long-métrage dans lequel l’acteur fait des merveilles et s’impose plus que jamais comme un authentique génie de la comédie.

On le retrouve plus tard devant la caméra d’Arthur Hiller, dans Transamerica Express, mais aussi chez Robert Aldrich, dans Le Rabbin au Far West, et chez Sidney Poitier, dans Faut s’faire la malle et La Folie aux trousses.

Nommé deux fois aux Oscars, pour son rôle dans Les Producteurs et pour le scénario de Frankenstein Junior, Gene Wilder était apparu aux côté de Ben Kingsley et Martin Short dans une adaptation d’Alice au Pays des Merveilles, en 1999, après une décennie passée loin des studios de cinéma. Touché par une maladie contre laquelle il s’est battu de longues années, il est décédé ce lundi 29 août. Il avait 83 ans.

Gene-Wilder_willy-wonka

@ Gilles Rolland 

Par Gilles Rolland le 30 août 2016

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments