[Critique série] FRIENDS : THE REUNION

SÉRIES | 1 juin 2021 | Aucun commentaire
friends-the-reunion-poster

Titre original : Friends : The Reunion

Rating: ★★★★☆

Origine : États-Unis

Réalisateur : Ben Winston

Distribution : Matt LeBlanc, Jennifer Aniston, Courteney Cox, Lisa Kudrow, Matthew Perry, David Schwimmer, Tom Selleck, Kevin S. Bright, David Crane, Marta Kauffman, James Corden, Elliott Gould, Kit Harington, Lady Gaga, Reese Witherspoon, Mindy Kalling…

Genre : Émission TV

Durée : 1h44

Date de sortie : 27 mai 2021 (Salto)

Le Pitch :

Les six acteurs principaux de la série Friends se retrouvent dans les studios de la Warner, au cœur des légendaires décors qui jadis, ont été le théâtre de leurs aventures télévisuelles. L’occasion de se remémorer des souvenirs et de partager des anecdotes…

La Critique de Friends : The Reunion :

Les fans de Friends, l’une des séries les plus populaires de l’histoire de la télévision, espéraient depuis longtemps un retour de leurs personnages préférés. Ce que Marta Kauffman, Kevin S. Bright et David Crane se sont toujours refusés à faire, préférant conserver la conclusion telle qu’ils l’avaient écrite il y a 17 ans. Malgré tout, un jour, la rumeur d’un possible come-back a commencé à enfler du côté de Burbank et des mythiques studios de la Warner, où était tourné le show. Des retrouvailles qui ont fini par prendre la forme d’une émission spéciale (et non d’un épisode spécial) prétexte à une réunion des six acteurs principaux autour d’une ribambelle d’invités plus ou moins attendus. Et c’est après avoir été repoussée pour cause de pandémie mondiale que la réunion a enfin pu avoir lieu…

Friends-the-reunion-cast

They’ll be there for you

Au programme de ces retrouvailles : un retour dans les décors principaux de Friends, méticuleusement reconstitués pour l’occasion. C’est d’ailleurs ainsi que tout (re)commence : David Schwimmer, Jennifer Aniston, Matt LeBlanc, Matthew Perry, Lisa Kudrow et Courtenex Cox reviennent dans les studios de la Warner et découvrent avec émotion les appartements de Chandler, Joey, Monica et Rachel, avant de se poser sur le mythique canapé d’un Central Perk lui aussi de retour. Tous ont l’air ravi de se revoir. Ce qui n’est pas une surprise car les réseaux sociaux nous ont permis de voir au fil des ans que l’ambiance était toujours relativement bonne entre les comédiens. Même si certains paraissent plus proches, ce qui est normal.

Car oui, et c’est presque un miracle, 10 ans de tournage et 17 ans d’absence n’ont pas entamé la visible sympathie que se portent les acteurs de la série. Le temps lui, par contre, n’a pas eu le même effet chez tout le monde et c’est donc aussi cet aspect que cette émission met malgré elle un peu en évidence. Depuis l’arrêt de la série en mai 2004, le monde a changé, nous avons changé et les Friends ont changé. Si certains sont en pleine forme et complètement en phase avec le principe même de ce come-back événement, d’autres semblent en décalage, étrangement en retrait.

C’est le cas de Matthew Perry par exemple, finalement un peu effacé et marqué par des années plus difficiles. Lisa Kudrow, magnifique, est par contre complètement à sa place. Tout comme David Schwimmer et Matt LeBlanc. L’interprète de Joey d’ailleurs, est probablement celui qui fait le plus plaisir à voir tant cette réunion semble lui procurer autant de joie qu’à nous. Parfaitement à l’aise, il affirme sans ambages regarder plus qu’à son tour la série et fait montre d’une connaissance accrue des épisodes. On le sent, Friends a eu une grande importance pour lui et son retour à la Warner, sur les plateaux mythiques, lui donne l’occasion de payer son tribut tout en nous régalant d’anecdotes jubilatoires.

En passé et présent

En partie située dans les décors, l’émission se déroule aussi en public. Les acteurs, assis sur le célèbre sofa, font face à James Corden, devant un public en partie constitué d’invités spéciaux comme Elliott Gould et Christina Pickles qui jadis, jouaient les parents de Monica et Ross. Des séquences qui ne font pas partie des plus intéressantes tant cette réunion ne prend jamais autant de valeur que lorsque les acteurs sont seuls face à leurs souvenirs et leurs impressions quant à ce phénomène télévisuel qui a changé leurs vies à tout jamais. En toute logique, l’intervention d’invités totalement hors sujet comme Justin Bieber, s’avère parfaitement inutile.

Heureusement, son implication, comme celle de Cara Delevingne, est plutôt courte. Mais il est évident qu’à la place de ces célébrités juste là pour tenter de fédérer un public plus jeune, qui a pris le train Friends avec plusieurs années de retard, nous aurions préféré, nous les quadragénaires nostalgiques, voir débouler Paul Rudd, Bruce Willis, Brad Pitt, Susan Sarandon, Sean Penn ou Christina Applegate…

Friends-The-Reunion-Lady-Gaga-Lisa-Kudrow

Sortez les mouchoirs

Mais malgré ces petites fautes de goût, cette réunion fonctionne. Surtout quand l’émission prend le pas sur tout le reste. Quand des fans du monde entier témoignent par exemple, ou quand les showrunners racontent la galère des castings, quand vint pour eux le moment de trouver les interprètes parfaits…

Entre passé et présent, entrecoupé d’extraits de scènes cultes qui au fond, mettent un peu en évidence le fossé qui sépare deux époques très différentes et soulignent un décalage réel, cet « épisode spécial » distille une nostalgie il est vrai parfois un peu triste. Car au fond, et c’est uniquement valable quand on a grandi avec Ross, Monica, Rachel, Phoebe, Joey et Chandler, les voir revenir sur ces « golden years » avec émotion, nous force un peu nous-même regarder dans le rétro.

Pour les fans les plus acharnés, Friends est logiquement attachée à des souvenirs. Assister à ces retrouvailles revêt ainsi une signification propre à chacun. Une réunion souvent drôle, bien rythmée et pleine de générosité et de sincérité (n’en déplaise aux plus cyniques) mais aussi à n’en pas douter mélancolique.

En Bref…

Ces retrouvailles tiennent tout à fait leurs promesses. Une émission passionnante, enlevée et drôle qui distille une véritable émotion. Ainsi, à la fin, quand il faut une nouvelle fois refermer le livre de ces années finalement insouciantes, c’est bel et bien la mélancolie qui reste. Comme celle qui habite le regard de certains des acteurs principaux… Alors oui, on rigole mais finalement, la morale de ce Friends : The Reunion tendrait plus à disserter sur ce temps qui n’en finit pas de passer sans même que l’on s’en rende compte.

@ Gilles Rolland

Friends-The-Reunion
Crédits photos : Warner Bros.
Par Gilles Rolland le 1 juin 2021

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments