[Critique] TRUTH SEEKERS- Saison 1

SÉRIES | 9 novembre 2020 | Aucun commentaire
Truth-Seekers-poster

Titre original : Truth Seekers

Rating: ★★★★☆

Origine : Royaume-Uni

Créateurs : Nick Frost, Simon Pegg, James Serafinowicz, Nat Saunders

Réalisateur : Jim Field Smith

Distribution : Nick Frost, Emma D’Arcy, Samson Kayo, Malcolm McDowell, Susie Wokoma, Simon Pegg, Julian Barratt, Rosalie Craig…

Genre : Fantastique/Comédie

Nombre d’épisodes : 8

Diffusion en France : Prime Video

Le Pitch :

Gus Roberts travaille pour le plus grand opérateur mobile du Royaume-Uni mais est aussi passionné de paranormal. Créateur de la chaîne YouTube Truth Seekers, il enquête pendant son temps libre dans des lieux réputés hantés mais n’a jusqu’à présent jamais croisé de véritables fantômes. Quand sa direction lui assigne un nouveau partenaire, tout change…

La Critique de Truth Seekers :

Le projet a rapidement retenu l’attention : une série fantastico-comique avec Simon Pegg et Nick Frost, soit le génial duo de Spaced, Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Le Dernier Pub avant la Fin du Monde et Paul ! Série centrée sur une équipe d’enquêteurs dans le paranormal que l’on espérait, malgré l’absence d’Edwar Wright, le troisième larron de la bande, proche des œuvres précédemment citées. Alors qu’en est-il ?

Qui c’est qu’on appelle ?

Autant doucher les espoirs tout de suite : non, Truth Seekers n’est pas vraiment du même tonneau que Shaun of the Dead et consort. Il s’agit d’ailleurs, concernant cette première saison en tout cas, d’une série avant tout emmenée par Nick Frost. Simon Pegg étant bien présent mais son rôle reste assez effacé. Alors oui au départ, ça fait un peu drôle mais finalement, rapidement, alors que Truth Seekers révèle ses véritables intentions et in fine, sa vraie valeur, l’enthousiasme reprend le dessus. Et puis malgré tout, vu que les épisodes ont été co-écrits par Pegg et Frost, Truth Seekers permet aussi de retrouver leur verve. Ce qui rappelle indéniablement certains des plus grands moments de Spaced, la série grâce à laquelle ils se sont révélés et les films qu’ils ont tourné (et écrits) ensemble.

Truth-Seekers-Nick-Frost-Simon-Pegg

Ecto-2020

Dans Truth Seekers, il y a donc de l’humour, un peu gras, inspiré la plupart du temps, méta et décalé, mais aussi des frissons. Même s’il est clair que les showrunners n’ont pas souhaité mettre l’accent là-dessus. Les incursions du fantastique, étrangement un peu à la manière de la série The Haunting, mais sur un mode plus loufoque, servent surtout à nourrir une émotion prégnante. Le show abordant finalement des thématiques assez graves comme le deuil, au centre de son récit, à travers le personnage principal campé par Nick Frost mais pas seulement. Bonne surprise donc de voir Truth Seekers s’aventurer avec audace sur des terrains plus inattendus, organisant un mélange des genres parfois un petit peu maladroit mais toujours sincère et généreux.

Ghost Hunters

Exploitant la popularité de ces émissions où des enquêteurs se pointent dans des lieux supposés hantés pour tenter de capturer l’image d’un spectre, Truth Seekers sait aussi donc ne pas se limiter à ce simple concept. Même si au fond, cela aurait pu suffire à la rendre divertissante. C’est donc au fil des épisodes, que se dessine une intrigue plus vaste et plus approfondie, au départ un peu nébuleuse mais qui apparaît néanmoins à la fin comme suffisamment maîtrisée pour emporter la mise. Truth Seekers gagnant également ses gallons grâce à ses personnages. Nick Frost s’étant taillé un costard sur-mesure. Jamais aussi bon que dans ce registre, quelque-part entre la comédie pure et quelque chose de plus dramatique, aussi drôle qu’émouvant, il bénéficie de co-équipiers de choix. Samson Kayo et Emma D’Arcy, qui jouent les deux jeunes recrues -un peu malgré elles- de son équipe, s’en sortant avec les honneurs, tandis que le vétéran Malcolm McDowell s’amuse dans un rôle décalé et savoureux. Alors certes, on pourra regretter quelques effets-spéciaux pas toujours convainquants mais c’est bien là le seul vrai reproche qu’on puisse faire à cette série.

Truth Seekers qui dénote positivement dans le paysage actuel, possédant un charme indéniablement old school assez savoureux et résolution britannique.

En Bref…

Surprenante, Truth Seekers s’avère très réussie, grâce à une écriture à double-tranchant, à des gags parfois très drôles et à un côté résolument attachant et confortable. Un constat renforcé par les acteurs, tous parfaits, emmenés par un Nick Frost totalement à sa place. Croisons les doigts pour qu’une saison 2 soit signée au plus vite.

@ Gilles Rolland

Truth-seekers-cast-s1
Crédits photos : Amazon Prime Video
Par Gilles Rolland le 9 novembre 2020

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments