[Dossier] 10 raisons de considérer Fou d’Irène comme le meilleur film sur le trouble dissociatif de l’identité

DOSSIERS | 26 février 2017 | Aucun commentaire

Plusieurs films mémorables ont abordé les troubles dissociatifs de la personnalités. De Identity, de James Mangold à Fight Club, de David Fincher, en passant par le récent Split, de M. Night Shyamalan, le sujet a été traité de différentes façons. Les frères Farrelly eux, ont choisi d’en rire. Avec Fou d’Irène, qui met ainsi Jim Carrey et scène dans la peau d’un gentil policier qui voit surgir au moment le plus inopportun le terrible Hank, un ignoble individu qui vit dans sa tête, les réalisateur ont frappé fort. Classique de la comédie américain, Fou d’Irène s’est ainsi imposé comme l’un des meilleurs longs-métrages sur le sujet. La preuve par 10…

1 – Parce que Jim Carrey livre une de ses meilleures performances

via GIPHY

2 – Pour cette scène

3 – Parce qu’il y a de vraies bonnes bastons

via GIPHY

4 – Pour cette scène :

5 – Pour cette réplique :

« Vous venez d’où ?
D’un peu partout en fait.
L’omniprésence ! J’aime ça chez une femme ! »

6 – Parce que c’est trash mais pas trop non plus. Juste assez.

via GIPHY

7 – Parce que le film dégage une vraie tendresse

via GIPHY

8 – Pour cette scène :

9 – Pour cette scène (en HD s’il vous plaît)

10 – Et enfin, pour cette scène (et parce qu’il y a la musique des Foo Fighters) :

Mais en fait, ne cherchez pas, tout le film est monumental… Notre critique ICI.

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 26 février 2017

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments