[Dossier] Nicolas Cage : ses 10 plus beaux pétages de plombs au cinéma

DOSSIERS | 30 avril 2017 | Aucun commentaire

Nicolas Cage, qui est pour rappel, le neveu de Francis Ford Coppola, et donc également celui de Talia Shire (Adrian dans Rocky), le cousin de Sofia Coppola, de Jason Schwartzman et de Roman Coppola, est ce qu’on appelle dans le jargon un P***** d’acteur ! Le genre à s’ouvrir le bide à chaque rôle pour venir étaler ses tripes sur la table afin de nous gratifier de performances souvent anthologiques. Cage est bon dans tous les registres. Il peut être furieusement drôle, émouvant, effrayant, sensible, mesuré et complètement borderline. C’est pour ça qu’on l’aime. Un acteur qui a tourné dans quelques-uns des plus grands chefs-d’œuvre du cinéma, sous la direction des meilleurs et qui, sous la pression d’un train de vie rock and roll et forcément usant pour ses finances, s’est aussi mis à enchaîner les DTV plus ou moins intéressants, dans lesquels il se donne néanmoins toujours à fond. Alors que le franchement dispensable Dog Eat Dog, de Paul Schrader, sort en vidéo, le moment semblait opportun pour compiler le meilleur du Cage incontrôlable. Voici donc un échantillon de sa folie. Des scènes qui illustrent à la perfection jusqu’où peut aller ce cher Nicolas, quand il est question d’incarner un rôle. Le genre qu’il faudrait projeter dans toutes les écoles d’art dramatique, pour pousser les apprentis acteurs à se sortir les doigts et à se mettre un peu plus en danger, comme Nicolas Cage sait s’y bien le faire. Il est unique, il est grand, il est génial, attention les yeux et les oreilles, Monsieur Nicolas Cage dans ses œuvres !

1 – The Wicker Man

Un film décrié mais un Nicolas Cage impérial, en roue libre et donc parfaitement à son aise ! On aurait pu mettre tout le film tant celui-ci est généreux en scènes d’anthologie.

2 – Embrasse-moi vampire

Déjà à l’époque, Nicolas Cage ne s’imposait aucune limite. Là aussi, on aurait pu mettre tout le film tant ce qu’il nous offre s’avère incroyable sur bien des points.

3 – Deadfall

Un film méconnu dans lequel Cage part joyeusement en vrille à la moindre occasion. Du caviar, forcément…

4 – Les Associés

Un rôle sur-mesure pour l’acteur, qui est en plus dirigé par le grand Ridley Scott. Un film formidable, une performance incroyable !

5 – Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans

Nicolas Cage + Werner Herzog : une combinaison qui semble tellement évidente qu’on se demande pourquoi les deux hommes n’ont pas travaillé ensemble plus tôt.

6 – Volte/Face

John Travolta est un aussi un grand cabotineur. Et si sa performance vaut largement le déplacement, c’est bien Nicolas Cage qui brille par sa tendance à aller toujours plus loin.

7 – Ghost Rider 2 : L’Esprit de Vengeance

Décrié, ce deuxième est non seulement beaucoup mieux que le premier, mais donne aussi à Nicolas Cage l’occasion de nous régaler de quelques envolées lyriques pas piquées des vers.

8 – Lune de Miel à Las Vegas

Un autre Cage movie assez méconnu, dans lequel l’acteur s’en donne à cœur joie.

9 – Snake Eyes

Chez Brian De Palma, Nicolas Cage y est allé franchement. Si le film est aussi bon, c’est aussi grâce à lui !

10 – Effraction

Clairement l’un des pires films de la filmographie généreuse de Mr. Cage. Pourtant, rien que pour cette scène…

Bonus :

Un fan a décidé de compiler quelques-uns des plus fameux et retentissants pétages de plomb de Nicolas Cage au cinéma. Le résultat force l’admiration et s’avère non seulement très drôle mais aussi étrangement fascinant…

@ Gilles Rolland 

Par Gilles Rolland le 30 avril 2017

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments