[Carnet noir] Le réalisateur Ivan Reitman est décédé

NEWS | 14 février 2022 | Aucun commentaire

Né à Komarno en Tchécoslovaquie le 27 octobre 1946, Ivan Reitman commence sa carrière en 1966 avec le court-métrage Guitar thing. En 1971, il réalise Foxy Lady, son premier long-métrage. Il intègre ensuite la troupe du magazine National Lampoon, qui compte notamment dans ses rangs Bill Murray et Chevy Chase et met en scène les comédies Cannibal Girls, Arrête de ramer, t’es sur le sable et Les Bleus. En 1983, il produit American College et profite de l’énorme succès de celui-ci pour donner une nouvelle impulsion à sa carrière.

La consécration mondiale arrive en 1984 avec la sortie de S.O.S Fantômes. En 1988, il accompagne Arnold Schwarzenegger dans son entrée dans la comédie, avec Jumeaux. Si S.O.S Fantômes 2 déçoit, son succès permet néanmoins à Ivan Reitman de confirmer son statut à Hollywood. Il enchaîne avec ce qui restera comme la meilleure comédie de Schwarzenegger, à savoir Un Flic à la maternelle. L’ancien bodybuilder qu’Ivan Reitman retrouve en 1944 avec Junior, après avoir réalisé Président d’un jour.

Par la suite, Ivan Reitman enchaine les échecs au box-office. Drôles de pères, 6 jours, 7 nuits, Évolution, Ma super ex, Sex Friends et Le Pari n’attirent pas les foules mais dénotent d’une envie toujours intacte de jouer sur la diversité et de prendre des risques. Producteur émérite, Ivan Reitman a également porté de nombreux projets comme Métal hurlant, Frissons et Space Jam.

Accompagnant depuis ses débuts son fils Jason, il a produit S.O.S Fantômes : l’Héritage, suivant de près le tournage.

Alors en pleine élaboration de Triplets, la suite de Jumeaux, avec Arnold Schwarzenegger, Danny De Vito et Tracy Morgan, Ivan Reitman s’est éteint dans son sommeil ce samedi 12 février, à l’âge de 75 ans. Figurant parmi les plus grands metteurs en scène de comédie du cinéma américain, il va à n’en pas douter laisser un grand vide.

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 14 février 2022

Déposer un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires