[Trailer] Évasion 3 : Stallone n’a pas le temps, son esprit glisse ailleurs

NEWS | 14 juin 2019 | 1 commentaire

La femme de Ray Breslin, le pro de l’évasion, s’est faite kidnapper. De quoi le mettre légèrement en rogne…

On ne va pas se mentir, Évasion 2 est probablement l’un des pires films de la filmographie de Sylvester Stallone. Même lui le reconnaît d’ailleurs volontiers. Pourtant, dans la foulée du 2, Sly a aussi tourné un troisième volet. Un nouvel opus qui, nous promet-il, sera de bien meilleur facture. Aux commandes, son ami le réalisateur John Herzfeld, auquel on doit notamment le thriller 15 Minutes avec Robert De Niro écope donc de la lourde responsabilité de repêcher la franchise. Stallone de son côté, fait à nouveau équipe avec Dave Bautista et Curtis Jackson.

Alors même si la prudence est de mise, il est vrai que la bande-annonce d’Évasion 3 (Escape Plan : The Extractors en version originale) est un peu plus excitante que celle du deuxième volet. Notamment grâce à sa violence frontale et ses bastons bien rêches. Et tant pis si on devine des effets numériques mal dégrossis et que les décors, d’une pauvreté a priori assez flagrante, nous rappellent qu’il ne s’agit pas là d’un gros blockbuster mais bel et bien d’un film tourné à la va-vite, quelque-part en Europe de l’Est, dans un hagar quelconque, à destination du marché vidéo. Mais c’était le deal : s’il voulait faire revenir Rambo, Sly devait tourner deux suites à Évasion. Non impliqué dans le marché, Schwarzenegger lui, a préféré botter en touche… Difficile de lui en tenir rigueur…

Disponible en vidéo le 2 juillet aux États-Unis, Évasion 3 n’a pas encore de date de sortie chez nous.

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 14 juin 2019

Déposer un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Beerus
Beerus
3 années il y a

“Mais c’était le deal : s’il voulait faire revenir Rambo, Sly devait tourner deux suites à Évasion” Pas tout à fait, il a été obligé de faire ses deux suites en échange d’un cofinacement d’Expendables 4 par la Chine.