[Dossier] 10 comiques américains qui n’arrivent pas à percer en France (et c’est bien dommage) – Part. 1

DOSSIERS | 14 janvier 2018 | 1 commentaire
Kristen-Wiig

Pas évident de percer quand on cherche à faire rire au pays de Louis de Funès, de Coluche et du Splendid. Pas facile de s’imposer dans un pays où les humoristes stars pompent allègrement les meilleurs sketches de leur camarades américains sans même prendre la peine de le mentionner. Pas facile non… La France qui a certes déroulé depuis longtemps le tapis rouge aux Jim Carrey, Ben Stiller, Cameron Diaz et autres Eddie Murphy, mais qui reste hermétique à une grande majorité des représentants de la génération suivante. Des comédiens qui pour la plupart, sont issus du Saturday Night Live, et qui voient leurs films se vautrer au box-office français ou ne pas sortir tout. Des acteurs bourrés de talent qu’on ignore, préférant mettre en évidence les errances pathétiques de stars bien de chez nous mais complément dépassées, qui se complaisent dans des trucs poussifs comme À bras ouverts ou Les Profs. Sans parler des mauvaises adaptations de sketchs cultes, comme dans la version franchouillarde très gênante du SNL, qui évitent à nos comiques de faire preuve d’un minimum d’audace et d’inventivité.
Dossier en deux parties !

Will Ferrell

C’est l’un des comiques les plus drôles du monde et pourtant… L’écart est énorme entre sa popularité aux États-Unis où il est à juste titre considéré comme un génie de la comédie et sa popularité en France, où il est poliment ignoré, si ce n’est par un petit contingent de fans qui savent voir chez lui un talent hors-norme. Il suffit, pour s’en convaincre, de voir que ses films, quand ils reposent principalement sur ses épaules, ne sortent presque jamais en salle chez nous. Et quand c’est le cas, ils ne bénéficient d’aucune promo et son doublés n’importe comment (cf. Frangins malgré eux). Quand ils sortent car la filmographie de Will Ferrell compte encore des longs-métrages qui restent scandaleusement inédits chez nous (Everything Must Go par exemple, qui date de 2010). Une honte.

via GIPHY

Kristen Wiig

La star du Saturday Night Live (show qu’elle a d’ailleurs fini par quitter après des années de bons et loyaux services) fait chez nous office de second couteau. Ce qui est profondément injuste vu le talent de l’actrice. Parmi les métrages qu’elle a tourné, seul Mes Meilleures Amies a récolté suffisamment de suffrages pour être considéré comme un succès en France, même si le film n’a pas non plus battu tous les records. À l’instar de Ferrell, Kristen Wiig n’arrive pas à fédérer chez nous quand elle figure tout en haut de l’affiche. Quand le film sort bien sûr…

via GIPHY

Sarah Silverman

Connue pour sa verve unique, aussi trash qu’hilarante, Sarah Silverman n’a rien d’une star chez nous. C’est là encore, au mieux, un second rôle qu’on se souvient d’avoir vu dans des films comme Rock Academy ou Mary à tout prix. Aux États-Unis, Sarah Silverman, c’est une star. Une actrice qui compte et dont la voix porte. Une comédienne qui a débuté en 1993 au SNL et qui depuis, enchaîne les films et les séries tout en égrainant ses brutales vérités dans de brillants one woman shows.

via GIPHY

Danny McBride

Eastbound and Down, la série comique que Danny McBride a tourné de 2009 à 2013 a bien évidemment ses adeptes chez nous, tout comme, dans une moindre mesure, l’excellente Vice Principals. McBride est connue et appréciée des connaisseurs. Mais pas du grand-public, qui l’a découvert en 2017 dans Alien : Convenant en se disant : « il me semble que je connais ce type, dans quoi il joue déjà ? ». On exagère à peine…

via GIPHY

Leslie Mann

Il serait aberrant de considérer Leslie Mann uniquement comme la femme du réalisateur/scénariste Judd Apatow. Et puis d’abord, c’est qui Judd Apatow ? Parce que lui non plus n’a jamais vraiment percé en France. Leslie Mann, c’est avant tout une grosse trentaine de films. Une transfuge de la série culte Freaks & Geeks qui ne cesse de monter depuis ses débuts. Enfin pas chez nous hein. Non, chez nous, pour que Leslie Mann ait droit à une vraie belle exposition, il faut qu’elle tourne avec Cameron Diaz…

via GIPHY

Seth Rogen

Acteur, réalisateur, scénariste, producteur… Seth Rogen sait tout faire. Repéré en 1999 dans Freaks & Geeks, il tourne depuis sans relâche, et si sa popularité en France est tout de même plus enviable que celle de certains de ses contemporains présents dans ce top, elle n’a rien de comparable avec celle dont il jouit dans son pays. Seth Rogen qui fait montre d’une influence de plus en plus marquée, mais qui en France, fait plutôt du surplace.

via GIPHY

Amy Poehler

Une autre sommité du SNL. Amy Poehler, c’est tout simplement l’une des comédiennes les plus appréciées outre-Atlantique. Un succès mérité qui n’a jamais vraiment réussi à arriver jusqu’à nous. Du coup, pour voir ses films, même si certains sortent dans de petites configurations (comme Sisters, où elle partage l’affiche avec Tina Fey), il faut redoubler d’ingéniosité. Scandaleux.

via GIPHY

Will Forte

« Il ne jouait pas dans How I Met Your Mother lui ? ». Voilà ! Mais Will Forte, c’est bien plus que cela. C’est le SNL, où il a, 8 années durant, imposé des personnages comme le génial MacGruber (le film est à voir également), et c’est aussi des œuvres comme la série The Last Man On Earth. Allez jeter un œil sur sa filmo sur Wikipedia. C’est édifiant. Pas la version française par contre, qui, assez ironiquement, ne mentionne pas tous les films et toutes les séries dans lesquels il a joué. Quand ça veut pas, ça veut pas…

via GIPHY

Maya Rudolph

Avec 11 ans de Saturday Night Live, la géniale Maya Rudolph a eu le temps de se bâtir une solide réputation aux USA. En France, elle reste cette actrice dont on ne sait pas trop le nom, qu’on a peut-être aperçue dans un ou deux trucs. Maya Rudolph, qui en plus de savoir jouer la comédie, est aussi une excellente chanteuse comme elle l’a notamment prouvé dans le Holiday Special de Netflix, A Very Murray Christmas.

via GIPHY

Andy Samberg

On termine cette première partie avec ce cher Andy Samberg, la star de Brooklyn Nine-Nine, qui malgré le succès (relatif), de la série chez nous, n’a jamais vraiment réussi à atteindre dans nos contrées le même niveau de popularité que chez lui. Membre clé de la troupe comique The Lonely Island, force vive du SNL (qu’il quitta en 2012), vu récemment dans l’hilarante parodie du Tour de France, Pharmacy Road, Samberg a beau être très prolifique, en France, il reste un visage vaguement connu mais assurément pas une star.

via GIPHY

À suivre…

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 14 janvier 2018

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] la comédie (mais qui font aussi autre chose) qui ont bien du mal à percer en France. Alors que la première partie s’intéressait à des comédiens comme Kristen Wiig, Will Ferrell, Sarah Silverman ou encore […]