[Dossier] Christopher Nolan : tous ses films classés du meilleur au moins bon

DOSSIERS | 23 juillet 2017 | Aucun commentaire
Christopher_Nolan

Dixième film de Christopher Nolan, Dunkerque sort cette semaine en salle. L’occasion de faire un petit bilan de la carrière cinématographique de celui qui a su s’imposer depuis ses débuts comme un cinéaste majeur. Et si ce classement est bien sûr totalement subjectif, il convient également de souligner que même le film qui figure à la dixième place, puisqu’on parle de Nolan, n’a rien d’un navet. La filmographie du metteur en scène étant quoi qu’il en soit superbement cohérente et à n’en pas douter impressionnante.

1 – The Dark Knight (2008)

Une introduction démente, un méchant iconique, une atmosphère sombre et oppressante, une écriture magistrale, une mise en scène vertigineuse… L’un des meilleurs films de super-héros si ce n’est le meilleur.

via GIPHY

2 – Le Prestige (2006)

Un chef-d’œuvre baroque passionnant du début à la fin, aussi spectaculaire dans le fond qu’au niveau de la forme, notamment grâce à la performance du duo vedette. Jamais la magie n’a eu de si bel écrin au cinéma.

via GIPHY

3 – Batman Begins (2005)

Christopher Nolan réinvente le héros de Bob Kane et recréé une mythologie crépusculaire, qui trouve de multiples répercussions dans notre époque. Plus qu’une simple film de super-héros, Batman Begins une œuvre importante. Christian Bale pour sa part, trouve son meilleur rôle.

via GIPHY

4 – Interstellar (2014)

De la science-fiction intelligente et concernée, qui n’oublie pas d’être divertissante. Un classique complexe, abyssal et passionnant. Une date dans l’histoire du septième-art.

via GIPHY

5 – The Dark Knight Rises (2012)

Inexplicablement conspué par une partie des fans de The Dark Knight, ce troisième volet parvient, sur bien des aspects à pourtant maintenir les mêmes exigences et propose une conclusion brutale et épique.

via GIPHY

6 – Dunkerque (2017)

Une expérience de cinéma totale et immersive qui donne l’occasion à Nolan de se démarquer de la concurrence et des classiques du genre, en laissant s’exprimer une maestria totale. Implacable et viscéral.

via GIPHY

7 – Insomnia (2002)

L’un des meilleurs thrillers des années 2000, qui jouit en outre de la confrontation d’un Al Pacino en pleine possession de son art et d’un Robin Williams brillant dans un rôle totalement à l’opposé de son image.

via GIPHY

8 – Memento (2000)

Un poil prétentieux mais bel et bien virtuose, Memento prouvait déjà à l’époque le talent d’un Christopher Nolan déjà étonnamment mature et totalement maître de ses idées et de ses concepts de mise en scène.

via GIPHY

9 – Following (1998)

Premier film pour Nolan. Si Following contient une grande partie de ce qui fait du cinéma de Nolan ce qu’il est devenu, force est de reconnaître ici une œuvre assez timide. Sans être totalement mineur, Following n’a pas non plus la force et l’éloquence d’autres premiers films.

via GIPHY

10 – Inception (2010)

Un film fourre-tout qui se regarde beaucoup le nombril et qui, malgré ses qualités formelles évidentes et la grandeur de son casting, ne parvient jamais vraiment à exploiter son postulat. Étrangement anecdotique, jusque dans son dernier plan, pourtant allègrement discuté depuis la sortie en salle.

via GIPHY

@ Gilles Rolland

Par Gilles Rolland le 23 juillet 2017

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments