[Critique] VEGAS ACADEMY : COUP DE POKER POUR LA FAC

CRITIQUES | 11 octobre 2017 | Aucun commentaire
The-House-Vegas-Academy-poster

Titre original : The House

Rating: ★★★½☆
Origine : États-Unis
Réalisateur : Andrew Jay Cohen
Distribution : Will Ferrell, Amy Poehler, Jason Mantzoukas, Jeremy Renner, Ryan Simpkins, Nick Kroll, Allison Tolman, Rob Huebel…
Genre : Comédie
Date de sortie : 26 juin 2017

Le Pitch :
Kate et Scott apprennent avec stupeur que la bourse d’études qui devait permettre à leur fille d’aller à la fac vient d’être annulée. C’est alors qu’ils décident, sous l’impulsion de leur voisin, lui aussi en pleine banqueroute, d’ouvrir un casino clandestin dans la cave de ce dernier. Une entreprise qui cartonne au-delà de toutes leurs espérances…

La Critique de Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac :

À quoi voit-on que la France n’a que faire de Will Ferrell, d’Amy Poehler, de Jason Mantzoukas et plus globalement de tous les comiques issus du Saturday Night Live et/ou de la scène comique américaine ? La plupart des films dans lesquels ils jouent et où ils ne sont pas accompagnés d’une star plus bankable en France voient leurs sorties sabordées. Au passage, ils écopent aussi souvent d’un titre bien débile, histoire de souligner un mépris évident de l’œuvre, des acteurs, du réalisateur et bien sûr des fans… The House, la dernière comédie en date avec le duo Will Ferrell/Amy Poehler, qui a pour le coup été rebaptisée Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac, et dont la sortie en VOD s’est faite dans la plus grande discrétion fin juin 2017, est le dernier exemple en date…

The-House-Vegas-Academy-Will-Ferrell

Tapis !

Vegas Academy est réalisé par un certain Andrew Jay Cohen, qui après plusieurs piges à la télévision et les scripts des deux Nos Pires Voisins et de Hors Contrôle, passe à la mise en scène de cinéma pour la première fois. Cohen qui a réussi à réunir deux des plus grosses stars de la comédie américaine pour un film centré sur un casino clandestin. Une idée plutôt bonne et très prometteuse quand on connaît la verve de Will Ferrell et d’Amy Poehler ainsi que leur propension à sublimer n’importe quel pitch quand on leur donne suffisamment les coudées libres.
Bon, le truc, c’est qu’ici, on sent tout de même que les deux acteurs sont un peu bridés. Le cul entre deux chaises, Vegas Academy hésite en permanence entre la pure comédie pour adultes, avec des blagues gentiment trash et le conte plus familial, animé de valeurs propres au genre. Au final, si Vegas Academy s’avère plus qu’à son tour drôle, il est aussi relativement sage et ne s’envole pas non plus vers les sommets auxquels ses deux acteurs vedettes sont habitués.
Mais comme on cause ici de deux génies, par ailleurs très bien accompagnés par le fou-furieux Jason Mantzoukas et par toute une troupe de seconds rôles parfaitement castés, il convient aussi de ne pas bouder son plaisir. À plusieurs reprises, le film nous propose des situations propice à des rires francs et c’est finalement le principal.
Certes nous ne sommes pas devant un long-métrage du calibre de Frangins malgré eux ou de Présentateur Vedette, mais quand même…

Les jeux sont faits !

Vegas Academy n’est ainsi jamais aussi bon que quand il lâche la bride à ses acteurs, qui font le maximum, avec une bonne humeur et une énergie communicatives pour tirer le film vers le haut, parfois envers un script un poil feignant. Surtout quand ce dernier se réfugie derrière un schéma non seulement prévisible mais aussi un peu trop plan-plan pour être pleinement convainquant. On préférera donc quand Vegas Academy enchaîne les clins d’œil, à Casino, de Martin Scorsese ou aux Soprano, en prenant bien soin d’entretenir une folie douce qui finit par emporter la mise.
Merci encore une fois aux acteurs qui portent tout du long cette histoire pas franchement originale mais suffisamment incarnée donc et surtout savamment relevée par leur gouaille.

En Bref…
Dans la lignée de En Taule : Mode d’Emploi ou encore de Match en Famille, pour citer deux autre Ferrell « mineurs » (sachant qu’un Ferrell mineur vaut toujours mieux que 80% des comédies qui sortent tous les ans) y compris pour ce qui est de la traduction française de son titre, Vegas Academy vaut surtout par l’abattage de ses acteurs, Will Ferrell et Amy Poehler en tête. Un duo franchement excellent qui se démène suffisamment pour qu’au final, cette gentille histoire de casino clandestin offre ni plus ni moins ce qu’elle est censée offrir, à savoir des rires.

@ Gilles Rolland

The-House-Vegas-Academy-cast   Crédits photos : Warner Bros.

Par Gilles Rolland le 11 octobre 2017

Déposer un commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments